Après avoir été éliminée en demi-finale québécoise lors de la saison 2014, l’équipe masculine de basketball du Rouge et Or entamera jeudi prochain sa nouvelle quête d’un premier championnat canadien. En lever de rideau, la formation lavalloise croisera le fer avec les Stingers de Concordia. Jacques Paiement Jr, le pilote de Laval, fait le point en prévision de ce match inaugural.

Impact Campus : Quelles sont vos attentes à l’approche de cette nouvelle saison?

Jacques Paiement Jr : Bien évidemment, nous serions déçus de ne pas parvenir à un meilleur résultat que l’an passé. Mes attentes sont donc d’avoir une meilleure saison et d’amener notre équipe au plus haut niveau.

Croyez-vous que votre équipe a ce qu’il faut pour connaître une meilleure campagne que l’an passé?

Sincèrement, je crois que nous avons tout pour mieux faire. Notre noyau de joueurs, similaire à celui de l’an passé, a pris beaucoup de maturité depuis un an. De plus, nous avons quatre nouvelles recrues qui nous apporteront une plus grande profondeur à l’attaque.

À propos de vos prochains adversaires, les Stingers de Concordia, à quel genre d’opposition est-ce que vous vous attendez de leur part?

Pour dire vrai, nous nous attendons à un match âprement disputé. Concordia a démontré au fil des années qu’elle avait une équipe extrêmement agressive, en plus d’être athlétique. Toutefois, son équipe a perdu plusieurs de ses éléments partants de l’an passé et alignera donc une formation plutôt jeune. Pour cette raison, j’aime les chances de notre équipe.

Quelle sera la clé pour votre équipe afin de remporter la victoire jeudi prochain?

L’entame de notre match sera assurément le moment décisif lors de cet affrontement. Nous savons que les Stingers vont sortir fort et essayer de nous imposer leur jeu. Nous ne devons pas nous laisser intimider par leur style agressif. La clé pour nous sera donc de dicter l’allure du match et de forcer Concordia à jouer à notre manière.

Selon vous, quelle est la principale force de votre alignement?

Notre force est assurément notre attaque. Nous avons au moins neuf joueurs dans notre alignement qui peuvent amener une contribution très intéressante. Ça deviendra un réel casse-tête pour les autres formations d’arrêter notre offensive. Nous possédons tellement d’outils, que je ne suis pas inquiet en ce qui a trait au nombre de points que nous compterons par match.

Quels seront les joueurs à surveiller dans votre alignement cette saison?

Comme je l’ai mentionné plus tôt, nous avons plusieurs éléments qui peuvent être dangereux. Cependant, si je devais en choisir un, ce serait notre ailier Alexandre Leclerc. Ce dernier a notamment été nommé sur l’équipe d’étoiles lors d’un tournoi préparatoire que nous avons joué à Ottawa plus tôt cette année. D’autres joueurs comme Karl Demers-Bélanger et Antoine Beaumier seront également à surveiller pour notre équipe.