Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/forge/impactcampus.ca/wp-content/plugins/adrotate-pro/adrotate-output.php on line 690

Le Rouge et Or a vaincu le Gaiters de Bishop’s dimanche au stade TELUS-Université Laval par la marque de 64-3. Ce faisant la troupe de Glen Constantin a battu plusieurs records et demeure seule au premier rang de la ligue de football universitaire du Québec.  

La machine Rouge et Or n’a pas mis de temps à se mettre en marche avec deux touchés au premier quart. Julian Bailey a d’abord capté le relais de huit verges d’Hugo Richard avant que Maxime Boutin accepte la courte passe de son quart-arrière, qu’il a transformé en jeu de 103 verges. Laval a ajouté deux autres majeurs avant la mi-temps avec des attrapés de 32 verges par Félix-Faubert-Lussier et de neuf verges par Félix Lechasseur.

C’est 33 points que Laval a inscrits en deuxième demie. Antony Dufour a tout d’abord marqué un touché de 102 verges sur un retour de botté d’envoi au troisième quart. Félix-Faubert-Lussier a ensuite réussi son deuxième majeur de la rencontre. Puis Anthony Auclair a accepté une passe de 12 verges d’Hugo Richard dans la zone des buts. Au quatrième quart, Félix Lechasseur a imité Faubert-Lussier avec un deuxième touché bon pour 75 verges. Deux touchés de sûreté ont aussi été accordés par les Gaiters pour faire 64-3.

Sept records battus en un match

Au début de la saison, personne ne s’attendait à ce qu’Hugo Richard performe aussi bien. Dimanche, il a fait tomber à lui seul trois records en plus d’en égaler un autre. La première marque fracassée fut celle des verges par la passe en un seul match fixée par Mathieu Bertrand en 2003. Richard a finalement arrêté le compteur à 506.

« Je ne savais même pas sur le moment !, s’est exclamé le principal intéressé après le match. Je savais seulement à la mi-temps que j’étais proche ». Mathieu Bertrand était heureux de voir Hugo Richard battre sa marque : « Je m’attendais à ce qu’il batte mon record. En plus, il a pris moins de temps que moi pour le faire. On est vraiment chanceux de l’avoir ».

En plus des verges par la passe, le pivot recru a dépassé Benoît Groulx avec sept passes de touché dans un même match. Cette marque est bonne pour un record de la conférence Québec. Richard a également lancé sa 19e passe de touché de la saison, dépassant ainsi l’ancienne marque de Groulx qui était de 18. Il reste encore deux matchs à jouer à Hugo Richard pour battre Jordan Heather qui en avait réussi 20 en 2013.

Anthony Dufour a également battu un autre record en effectuant un retour de 102 verges sur le botté d’ouverture de la deuxième demie. L’ancienne marque était de 82 par Duane John en 2006. Notons également que l’équipe poursuit sa séquence de victoires de suite (24 victoires) ainsi que sa série de victoires à domicile (69 victoires. Les deux séquences sont des records canadiens.

Il reste deux matchs à la saison régulière du Rouge et Or : vendredi prochain à McGill et le 1er novembre au domicile des Carabins de Montréal.


bannière Rouge et Or - Alice Chiche

 

Rouge et Or un jour, Rouge et Or toujours

Les inconditionnels vous le diront : assister aux tailgates du Rouge et Or, c’est comme voir sa seconde famille. Pour les anciens du club de football pour qui c’était journée de retrouvailles dimanche dernier, l’avant-partie avait un quelque chose d’encore plus spécial.

Pour Daniel Fleury, ancien demi-défensif et retourneur de bottés de 1995 à 1999, c’était important d’être présent aux retrouvailles. « C’est la base de tout. On a tous bénéficié de l’influence du Rouge et Or. Personnellement, ça m’a beaucoup aidé à me trouver un emploi. Il faut être fier d’où l’on vient », insiste-t-il.

Une affirmation avec laquelle son ancien coéquipier Bernard Gravel est d’accord. « Chaque année, je viens faire mon tour au tailgate des anciens. Aujourd’hui, je suis là pour revenir voir mes chums », explique le premier joueur du Rouge et Or à avoir été repêché chez les professionnels en 1998. Sa plus grande fierté ? Avoir été dans les pionniers du programme de football de Laval.

L’ancien demi défensif Samuel Lajoie a joué pour Glen Constantin de 2004 à 2009. Pour lui c’est important de revenir voir les anciens coéquipiers. « On vient voir des amis de longue date qu’on ne voit pas souvent ! Beaucoup de mes anciens coéquipiers sont mes meilleurs amis dans la vie de tous les jours! », exprime-t-il avec beaucoup de fierté. Maintenant retraité du football, il réalise que les relations qu’il a bâties sont plus importantes que tout, même les deux Coupes Vanier qu’il a gagnées.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/forge/impactcampus.ca/wp-content/plugins/adrotate-pro/adrotate-output.php on line 651