Les Remparts de Québec ont connu une dernière semaine parfaite en remportant leurs trois matchs disputés au Colisée Pepsi. Dans l’ordre, ils ont vaincu les Olympiques de Gatineau par la marque de 7 à 4 jeudi, les Cataractes de Shawinigan au compte de 6 à 2 vendredi et les Voltigeurs de Drummondville 5 à 3 dimanche.

Pour réussir à compléter leur semaine en beauté, les Remparts ont dû trouver le moyen de revenir de l’arrière en troisième période dimanche. Adam Erne a d’abord créé l’égalité avant de voir son coéquipier Vladimir Tkachev inscrire le filet de la victoire devant 9313 spectateurs.

Erne a par la suite marqué son 32e but de la saison pour permettre aux siens de doubler leur avance. C’est finalement lui qui a mérité la première étoile de la rencontre au cours de laquelle il a également distribué quatre mises en échec et a conservé un différentiel de +2

«La constance, c’est un challenge pour toutes les équipes dans le junior. Si on veut être une bonne équipe de hockey et avoir du succès, il va falloir se challenger de ce côté-là», a admis le directeur général et entraîneur-chef des Remparts Philippe Boucher dimanche, après la partie.

Victoires payantes

Grâce à ces victoires, la formation de la Vieille Capitale a été en mesure de reprendre le deuxième rang de sa division qui était détenu par le Drakkar de Baie-Comeau. Les deux formations ont récolté 67 points en 53 rencontres, mais les Remparts ont deux gains de plus.

Toutefois, même s’il leur reste 15 matchs à disputer en saison régulière, les Remparts sont encore loin du sommet de leur division et de l’Océanic de Rimouski. Ces derniers ont une avance de cinq points et ont deux matchs en main.

De retour sur la route

Après avoir disputé leurs quatre dernières parties à domicile, les Remparts retourneront sur la route cette semaine. Ils s’arrêteront d’abord à Victoriaville pour s’y mesurer aux Tigres jeudi Puis, ils poursuivront leur chemin jusqu’à Gatineau où les Olympiques les attendront vendredi.

Leurs deux prochains adversaires luttent actuellement pour une place en séries éliminatoires. La formation de l’Outaouais occupe l’avant-dernier rang du classement général de la LHJMQ, alors que celle des Bois-Francs possède une priorité de six points sur les Olympiques.