Photo : Courtoisie, Wikimedia, Resolute, Creative commons

Six attaquants et un défenseur du circuit Courteau auront la chance de percer l’alignement canadien lors du tournoi mondial de hockey junior qui aura lieu à Ufa en Russie, du 26 décembre au 5 janvier.

Mathieu Turgeon

Trente-sept joueurs tenteront de se mériter l’un des vingt-trois postes disponibles avec Équipe Canada Junior cette année. Des trente-sept, 21 sont des attaquants en plus de 12 défen­seurs et de 4 gardiens de but. Voici une présentation des sept joueurs provenant de la LHJMQ :

Xavier Ouellet

Armada de Blainville-Boisbriand : Défenseur

Ouellet pourra profiter de deux choses pour être l’un des six partants du Canada : la bles­sure du défenseur Ryan Murray et de fait qu’il a représenté la LHJMQ dans le défi Canada- Russie au mois d’août.

Charles Hudon

Saguenéens de Chicoutimi

Le choix de 5e tour du Cana­dien de Montréal est en feu par les temps qui courent avec une séquence de treize matchs avec au moins un point. Il a d’ail­leurs été récemment nommé capitaine des Saguenéens de Chicoutimi. Tout comme Xa­vier Ouellet, Hudon devra se servir de son expérience du mois d’août dernier contre les Russes.

Nathan MacKinnon Mooseheads d’Halifax

On présente Nathan Mac­Kinnon comme le prochain Sidney Crosby. Il domine actuel­lement les Mooseheads d’Ha­lifax avec 22 buts et 30 mentions d’aide, ce qui le met au premier rang des pointeurs de la LJHMQ. L’élément qui pourrait jouer contre lui est son âge, lui qui n’a que 17 ans. Ses chances de percer l’alignement sont tout de même excellentes.

Jonathan Drouin

Mooseheads d’Halifax

Jonathan Drouin sera en com­pétition directe avec son coéqui­pier Nathan MacKinnon pour un poste puisqu’il serait étonnant de voir deux joueurs de 17 ans représenter le pays. Drouin n’ac­cuse actuellement que quatre points de retard sur MacKinnon.

Jonathan Huberdeau

Sea Dogs de Saint-Jean

Huberdeau est probable­ment celui qui a les meilleures chances, ayant fait l’équipe l’an passé. Le Capitaine des Sea Dogs est actuellement au 12e rang des pointeurs de la ligue, à égalité avec Philip Danault. Pour Huber­deau, il s’agit probablement de la dernière chance de représenter le Canada au niveau junior, lui qui a été repêché au 3e rang total par les Panthers de la Floride en 2011. Il aurait probablement percé leur alignement s’il n’y avait pas eu le lock-out dans la LNH.

Phillip Danault

Tigres de Victoriaville

Danault sait ce qu’il faut pour faire partie de l’équipe, puisqu’il a lui aussi fait partie de l’équipe du mois d’août. Le capitaine des Tigres est au quatorzième rang des pointeurs du Québec avec quarante-quatre points, dont trente mentions d’aide. Il a de bonnes chances d’être l’un des douze partants de l’équipe.

Francis Beauvillier Océanic de Rimouski

Beauvillier est probable­ment celui des sept qui a les moins bonnes chances de faire l’équipe, lui qui est au 46e rang des pointeurs de la LHJMQ avec trente points en trente-trois rencontres. S’il réussissait à se tailler un poste, ce serait comme atta­quant défensif.

Le joueur des Oilers d’Ed­monton Ryan Nugent-Hopkins profitera aussi du lock-out dans la LNH pour représenter l’unifolié.

Le Camp de sélection se déroulera à Calgary du 10 au 15 décembre et le Canada jouera son premier match le 26 décembre à 15 h 30 contre l’Allemagne


Six attaquants et un défenseur du circuit Courteau auront la chance de percer l’alignement canadien lors du tournoi mondial de hockey junior qui aura lieu à Ufa en Russie, du 26 décembre au 5 janvier.

Mathieu Turgeon

Trente-sept joueurs tenteront de se mériter l’un des vingt-trois postes disponibles avec Équipe Canada Junior cette année. Des trente-sept, 21 sont des attaquants en plus de 12 défen­seurs et de 4 gardiens de but. Voici une présentation des sept joueurs provenant de la LHJMQ :

Xavier Ouellet

Armada de Blainville-Boisbriand : Défenseur

Ouellet pourra profiter de deux choses pour être l’un des six partants du Canada : la bles­sure du défenseur Ryan Murray et de fait qu’il a représenté la LHJMQ dans le défi Canada- Russie au mois d’août.

Charles Hudon

Saguenéens de Chicoutimi

Le choix de 5e tour du Cana­dien de Montréal est en feu par les temps qui courent avec une séquence de treize matchs avec au moins un point. Il a d’ail­leurs été récemment nommé capitaine des Saguenéens de Chicoutimi. Tout comme Xa­vier Ouellet, Hudon devra se servir de son expérience du mois d’août dernier contre les Russes.

Nathan MacKinnon Mooseheads d’Halifax

On présente Nathan Mac­Kinnon comme le prochain Sidney Crosby. Il domine actuel­lement les Mooseheads d’Ha­lifax avec 22 buts et 30 mentions d’aide, ce qui le met au premier rang des pointeurs de la LJHMQ. L’élément qui pourrait jouer contre lui est son âge, lui qui n’a que 17 ans. Ses chances de percer l’alignement sont tout de même excellentes.

Jonathan Drouin

Mooseheads d’Halifax

Jonathan Drouin sera en com­pétition directe avec son coéqui­pier Nathan MacKinnon pour un poste puisqu’il serait étonnant de voir deux joueurs de 17 ans représenter le pays. Drouin n’ac­cuse actuellement que quatre points de retard sur MacKinnon.

Jonathan Huberdeau

Sea Dogs de Saint-Jean

Huberdeau est probable­ment celui qui a les meilleures chances, ayant fait l’équipe l’an passé. Le Capitaine des Sea Dogs est actuellement au 12e rang des pointeurs de la ligue, à égalité avec Philip Danault. Pour Huber­deau, il s’agit probablement de la dernière chance de représenter le Canada au niveau junior, lui qui a été repêché au 3e rang total par les Panthers de la Floride en 2011. Il aurait probablement percé leur alignement s’il n’y avait pas eu le lock-out dans la LNH.

Phillip Danault

Tigres de Victoriaville

Danault sait ce qu’il faut pour faire partie de l’équipe, puisqu’il a lui aussi fait partie de l’équipe du mois d’août. Le capitaine des Tigres est au quatorzième rang des pointeurs du Québec avec quarante-quatre points, dont trente mentions d’aide. Il a de bonnes chances d’être l’un des douze partants de l’équipe.

Francis Beauvillier Océanic de Rimouski

Beauvillier est probable­ment celui des sept qui a les moins bonnes chances de faire l’équipe, lui qui est au 46e rang des pointeurs de la LHJMQ avec trente points en trente-trois rencontres. S’il réussissait à se tailler un poste, ce serait comme atta­quant défensif.

Le joueur des Oilers d’Ed­monton Ryan Nugent-Hopkins profitera aussi du lock-out dans la LNH pour représenter l’unifolié.

Le Camp de sélection se déroulera à Calgary du 10 au 15 décembre et le Canada jouera son premier match le 26 décembre à 15 h 30 contre l’Allemagne.