C’est le couteau entre les dents avec comme objectif de terminer au premier rang du classement masculin du RSEQ que l’équipe de ski alpin du Rouge et Or entamera bientôt sa saison. Champions québécois en 2016 et 2017, rien n’est toutefois acquis, bien que le noyau lavallois sera de retour sur les pistes.

« On ne défend rien, prévient l’entraineur-chef des Rouges, Sven Pouliot. On doit aller la chercher. Ce sera très difficile, puisque le niveau de compétition a considérablement augmenté ces dernières années. »

Le calendrier 2018 du RSEQ inclut des épreuves particulièrement relevées cette année, un défi supplémentaire tant pour l’entrainement que pour la profondeur des formations. « C’était difficile par le passé, mais les erreurs étaient plus facilement pardonnées. Puisqu’on s’entraine sur des pistes qui ressemblent à celles sur lesquelles on va courser, ça nous donne un certain avantage. La décision de mettre l’emphase sur l’entraînement physique va aussi nous aider », poursuit celui qui est à la tête de l’équipe depuis trois ans.

La formation masculine compte sur le retour des frères Adam et Samuel Lamhamedi de même que le vétéran et capitaine, Simon-Claude Toutant, ayant tous trois terminés dans le top 5 individuel du RSEQ. Sven Pouliot souligne toutefois que le ski est un sport de risques et que la profondeur est essentielle au succès d’une formation.

« Ça nous prend un groupe solide pour pouvoir marquer des points, même si les favoris ne complètent pas une épreuve. C’est cette profondeur qui fait la force de notre équipe », note-t-il.

Les filles visent le 2e rang

Au cœur d’une reconstruction débutée en 2017, les attentes sont plus modestes envers la formation. « On vise certainement la deuxième place chez les filles, Montréal étant probablement favorite pour l’emporter, admet Pouliot. On espère être en mesure de marquer assez de points féminins pour être dans la course de la bannière combinée. C’est l’objectif qu’on se fixe. »

La capitaine, Alice Stoll, de même que Gabrielle Bergeron seront de retour pour les lavalloises. L’équipe composée de trois skieuses l’année dernière passe toutefois à 6 compétitrices. Jeanne Bellavance, Eliane Demers, Frédérique Brunet et Isabelle Grondin ont joint la formation.

Les athlètes du Rouge et Or pourront parfaire leur technique dans le cadre de la Super Série Sports Experts, qui débute le 20 décembre. Une fois le « calendrier hors-concours » complété, la formation tiendra un camp d’entraînement au Mont-Édouard du 4 au 9 janvier.

Rendez-vous à Val St-Côme (femmes) et au Mont Garceau (hommes) les 13 et 14 janvier prochains pour le coup d’envoi du calendrier universitaire.