Six membres du Club de ski alpin Rouge et Or prendront part aux 28es Universiades d’hiver qui se dérouleront à Almaty, au Kazakhstan, du 29 janvier au 8 février 2017.

Simon-Claude Toutant, William Mercier-Robin et Frédérique Nolin revêtiront fièrement les couleurs du Canada alors que les frères Lamhamedi celles du Maroc, leur pays natal. Ève Routhier agira, quant à elle, à titre d’entraîneuse du groupe formé des meilleurs athlètes universitaires du Canada.

« Pour nous, les Universiades, c’est intéressant. D’avoir une délégation comme celle-ci, qui y va, c’est bon. C’est certain que, d’y aller, c’était un gros objectif. Après ça, on va voir comment on va performer. L’important, c’est de faire de notre mieux », dit l’entraîneur-chef du Club de ski alpin Rouge et Or, Sven Pouliot.

Ce dernier soutient toutefois qu’il n’a fixé aucun objectif. « Il y a beaucoup d’impondérables. On n’a jamais skié la piste et on ne connaît pas la compétition. Je pense que le but, c’est que chaque athlète focus sur ses performances et sa préparation », explique-t-il. Il poursuit en mentionnant que la délégation du Rouge et Or misera plus sur les épreuves techniques, n’ayant pas pu s’entraîner beaucoup pour les épreuves de vitesse jusqu’à maintenant.

La plupart des représentants de l’Université Laval en seront à leur première participation. Simon-Claude Toutant est le seul qui a déjà participé aux Universiades d’hiver. Il avait pris part à ceux de 2013 à Trentino en Italie et ceux de 2015 à Grenade en Espagne. L’ainé des frères Lamhamedi, Adam, a, quant à lui, remporté la médaille d’or du Super-G masculin aux Jeux olympiques de la jeunesse d’Innsbruck en 2012.

Ève Routhier sera doublement impliquée lors de cette compétition. En plus d’être entraîneuse pour l’équipe canadienne, elle s’impliquera aussi avec celle du Maroc. Cela est possible en vertu d’une entente intervenue entre les deux pays pour le partage des coûts.