Le Rouge et Or de l’Université Laval amorçait sa saison hivernale de soccer intérieur 2014 dimanche. Lors du match d’ouverture, les filles l’ont emporté 2 à 0 face aux Patriotes de l’UQTR alors que les garçons ont gagné par la marque de 2 à 1.

Les dames, dès le début de la rencontre, ont démontré pourquoi elles ont fini au deuxième rang de la division québécoise et sixième au championnat canadien lors de la saison extérieure 2013. En prenant d’assaut le filet adverse à maintes reprises, elles ont pu retraiter au vestiaire à la mi-temps avec une avance de 1 à 0, grâce au but de Léa Chastenay-Joseph lors de la 42e minute de jeu. Pendant la deuxième demie, les Lavalloises ont continué leur dur labeur et ont réussi à doubler leur avance par l’entremise de Marie-Christine Gauthier, qui a exécuté un coup franc parfait alors qu’il ne restait que treize minutes au cadran. Le sort du match était ainsi scellé.

Visiblement rassasié, Helder Duarte, l’entraîneur-chef de la formation, ne s’est pas gêné pour couvrir d’éloges son équipe. « Je suis très satisfait de la manière dont nous avons joué aujourd’hui, nous les avons dominées du début à la fin ». De plus, « nous voulions venger la défaite subie lors de la saison estivale 2013 », alors que les Patriotes avaient réussi à surprendre le Rouge et Or en saison régulière.

En ce qui concerne les garçons, certes, la victoire fut acquise, mais en empruntant un chemin beaucoup plus périlleux. Bien que l’équipe soit championne en titre de la saison extérieure au Québec, celle-ci paraissait nerveuse en début de match. L’attaque a mis quelques minutes avant de se mettre en marche, jusqu’à ce qu’Amaury Fauvergue fasse bouger les cordages lors de la 23e minute. La réplique n’a cependant pas tardé. À peine trois minutes plus tard, Jérémy Alain a nivelé le score alors qu’il a battu le gardien du Rouge et Or avec un lancer dans la lucarne. Les deux équipes étaient donc à égalité à la mi-temps. Toutefois, lors de la reprise du jeu, les Lavallois ont redoublé d’ardeur, en dictant le rythme du jeu à leur adversaire, ce qui a notamment conduit au but de Vincent Arsenault à la 75e minute, scellant à toute fin pratique l’issue de la rencontre.

Passablement soulagé après la rencontre, Samir Ghrib, le pilote de l’équipe lavalloise, a admis que ses joueurs ont dû trimer dur afin de mériter la victoire. « Ça a été très ardu, la grande parité dans le circuit de soccer universitaire québécois rend les parties extrêmement serrées, mais nous avons gagné, et en bout de ligne, c’est ce qui compte. »

Championnes en titre de la saison hivernale 2013, tant du côté féminin que du côté masculin, les deux formations vont tout mettre en œuvre pour répéter l’exploit de l’an passé. Comme le mentionne M. Ghrib, chaque année, nous visons les grands honneurs ». Les attentes seront donc très grandes pour les deux clubs.

Le prochain match de l’équipe féminine aura lieu le 9 février, alors que les Martlets de McGill seront les visiteurs au Stade Telus-UL. Pendant ce temps, l’équipe masculine prend la direction de Montréal afin d’y affronter l’UQAM le 2 février prochain.