Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/forge/impactcampus.ca/wp-content/plugins/adrotate-pro/adrotate-output.php on line 699

Il n’y a pas qu’au football qu’un duel Laval-Montréal en finale provinciale est une habitude. Il y a aussi en soccer féminin, où pour la quatrième fois en cinq ans, les deux équipes se retrouvaient pour la grande finale. Et pour la troisième fois de suite, c’est le Rouge et Or qui a eu le dessus sur ses grandes rivales, avec une victoire de 1-0 en prolongation, dimanche dernier au PEPS.

Cette victoire permet au Rouge et Or d’obtenir une quatrième bannière provinciale de suite. Il s’agit d’ailleurs de la deuxième meilleure séquence de l’histoire après les sept titres consécutifs de McGill au cours des années 1990.

La troupe de Helder Duarte est maintenant invaincue au Québec pour la troisième saison automnale de suite. La dernière défaite du Rouge et Or au niveau provincial remonte au 7 septembre 2014 contre Montréal. Depuis ce temps, le Rouge et Or a remporté deux des trois derniers championnats nationaux. Les joueuses de l’Université Trinity Western ont été les dernières à vaincre les Lavalloises. C’était lors de la demi-finale du championnat national 2015.

Un but chanceux

Privé de leur attaquante de cinquième année, Cynthia Turcotte, qui s’est blessée en demi-finale vendredi, le Rouge et Or n’a pas paru intimidé face à des adversaires robustes qui critiquaient chaque décision de l’arbitre. C’est même sa remplaçante, Joëlle Mercier, qui a mené l’offensive des siennes au cours de la rencontre. L’attaquante de première année a créé la seule réelle chance de marquer dans le match, avec un ballon frappé de la tête qui a battu la gardienne montréalaise. Cependant, le but a été annulé à cause d’un hors-jeu.

Elle s’est toutefois reprise de la meilleure façon possible sans le vouloir en prolongation, alors que pour la troisième fois cette saison, les 90 minutes règlementaires n’ont pas été suffisantes pour départager les deux seules équipes invaincues au Québec. À la 95e minute, après une percée de Laurie Couture-Dallaire en territoire ennemi, une défenseure montréalaise a dégagé le ballon directement sur la numéro 21 avant qu’il ne se retrouve au fond du filet.

« J’aurais aimé ça la mettre celle-là aussi. Ça aurait été un peu plus élégant. Un but, c’est un but et on va le prendre », a ricané l’héroïne du jour à propos de son but refusé en deuxième demie.

Ce but chanceux a semé l’hystérie dans les deux clans. Pendant que les Lavalloises célébraient, les Montréalaises, elles, chicanaient l’arbitre. Dans sa percée, Laurie Couture-Dallaire a touché le ballon avec sa main. Presque tout le monde dans le stade semblait l’avoir vu, sauf l’arbitre qui a accordé le but.

« Je ne l’ai pas vu, mais c’est un juste retour des choses, a avoué Duarte à propos de la main non appelée par l’arbitre. En 2013, on a perdu à Montréal alors que la joueuse a été poussée sur notre gardienne et que l’arbitre ne l’a pas vue. C’est 1-1 dans la série des buts qui ne devraient pas être accordés », a-t-il rigolé.

Direction Winnipeg

Les deux équipes se dirigeront cette semaine en direction de Winnipeg, où elles participeront au championnat canadien U Sports qui se déroulera du 9 au 12 novembre prochains. Les Lavalloises, championnes en titre et favorites du tournoi, commenceront la défense de leur titre jeudi prochain, en affrontant les Mustangs de Western en quarts de finale.

En raison des prévisions météorologiques, les parties du championnat canadien se joueront plutôt à l’intérieur. Ce changement de dernière minute pourrait constituer un avantage pour le Rouge et Or selon l’entraîneur-chef. « On est habitué de jouer à l’intérieur ici, donc peut-être que ça va nous avantager. Mais rendu dans un championnat canadien, sur un match où tu ne peux pas faire d’erreur, ça peut aller d’un côté comme de l’autre, comme aujourd’hui. »

En quelques lignes

La capitaine Mélissa Roy a été nommée joueuse par excellence de la finale.

Les finissantes Mélissa Roy, Cynthia Turcotte et Marie-Sandra Ujeneza ont été honorées avant la rencontre pour leurs loyaux services au cours des dernières années.

Cynthia Turcotte devrait être de retour au jeu pour le début du championnat canadien.

De nombreuses joueuses du Rouge et Or ont été honorées par le RSEQ pour leurs performances au cours de la dernière saison. Marie-Joëlle Vandal, Mélissa Roy, Kim Tremblay et Joëlle Gosselin ont été élues sur la première équipe d’étoiles, alors que Marie-Sandra Ujeneza, Roxanne Dionne, Dominique Fortin, Laurie Couture-Dallaire et Mireille Patry se retrouvent sur la deuxième formation étoilée.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/forge/impactcampus.ca/wp-content/plugins/adrotate-pro/adrotate-output.php on line 660