Le Canadien Milos Raonic commence de plus en plus à se faire remarquer au sein de l’Association de tennis professionnel (ATP). Ses excellents résultats tout au long de la saison lui ont permis de se hisser à l’intérieur du top 20 mondial.

Raphaël Bergeron-Gosselin

Le joueur de tennis cana­dien d’origine monténégrine est passé chez les profession­nels en 2008. Raonic s’est rapi­dement fait remarquer grâce à son puissant service et la rapi­dité dans ses déplacements.

C’est en 2011 que le joueur commence à faire son ascen­sion dans le top des meilleurs joueurs au monde. Sa défaite en huitième de finale à l’Open d’Australie et ses victoires lors des tournois mineurs lui ont permis de gagner rapidement en expérience.

Récents exploits

À l’heure où le journal est sous presse, Raonic s’apprête à vivre l’un des plus grands moments de sa carrière. Le jeune de 21 ans affronte lundi soir le troisième favori du tournoi, Andy Murray. Cette année, Murray a notamment remporté la médaille d’or aux Jeux olympiques de Londres en l’emportant face au numéro un mondial, Roger Federer.

Le dernier affrontement entre les deux joueurs s’est soldé par une victoire du Ca­nadien en deux sets de 6-4 et 7-6. Advenant une victoire de Raonic, il s’agirait de sa deu­xième présence en huitième de finale d’un Grand chelem.

L’ancien joueur de tennis canadien Frédéric Niemeyer a même avoué que s’il avait à parier 100 $, ce serait sur Raonic.

Advenant que Raonic vienne à bout de Murray, il aurait rendez-vous avec Marin Cilic ou Martin Klizan, un affron­tement qui sur papier devrait être plus accessible que celui face au champion olympique.