Ministres, députés, vedettes, hommes d’affaires et partisans des anciens Nordiques se sont présentés sur le site, tous habillés en bleu. Pour certains, l’inspiration de cette journée se faisait voir par du maquillage, des perruques, des toutous de l’ancienne mascotte des Nordiques, Badaboum, et des pancartes qui indiquaient la volonté de la population de ravoir une équipe de hockey à Québec.

Tous ces gens ont répondu à l’appel de l’organisateur Mario Roy. Ce dernier s’est avoué heureux de voir autant de personnes prendre part à l’évènement. «Je voulais donner une opportunité à la population de s’exprimer: que ce soit pour la tenue des Jeux olympiques, la construction d’un nouvel amphithéâtre ou le retour des Nordiques à Québec», a-t-il expliqué. Il admet que la réponse à l’évènement dépassait largement ses attentes et que son succès s’est sûrement rendu aux oreilles du commissaire de la LNH, Gary Bettman.

Les nombreux fans ont pu revoir leurs anciens idoles des Nordiques monter un à un sur scène pour l’évènement. Les présences les plus remarquées furent certainement celles des trois frères Stastny, Peter, Marian et Anton. L’ancien entraîneur Michel Bergeron a adressé quelques mots à la foule qui scandait son nom. «On le savait tous qu’à Québec, les amateurs de hockey sont les meilleurs au monde. Les images projetées avec cet évènement sont la preuve vivante que les Nordiques sont de retour», a-t-il lancé.

Se sont joints à lui Pierre Lacroix, Marc Tardif, Réal Cloutier, Steven Finn, Michel Goulet et plusieurs autres, pour le plus grand bonheur de l’assistance. L’ancien marqueur Alain Côté a réussi à soulever la foule en lui rappelant son but controversé du 28 avril 1987 : «Oui, il était bon et je veux que vous le disiez à vos enfants et petits-enfants, juste pour le garder en mémoire pour un jour avoir une revanche».

La flamme brûle toujours
Plusieurs athlètes olympiques ont aussi foulé la scène montée pour l’occasion afin d’appuyer le projet d’amphithéâtre. Parmi ceux-ci, il y avait notamment Dominique Maltais, Nicolas Fontaine, Vincent Marquis, François-Olivier Roberge, Kalina Roberge, Pierre Harvey et plusieurs autres. Ils appuient tous le retour des Nordiques, mais ils espèrent aussi que Québec ait toutes les chances possibles de recevoir la communauté internationale pour les Jeux olympiques de 2022.

Beaucoup de ministres et députés étaient présents pour l’occasion. De Jean Charest à Gérard Deltell, en passant par Yves Bolduc, Pauline Marois, Gilles Duceppe et Josée Verner, tous se sont présentés sur les plaines d’Abraham pour appuyer la cause.

Parmi eux se trouvait, le ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale et ministre des Transports, Sam Hamad. «C’était important pour moi de répondre à l’appel. Aujourd’hui, je suis présent comme tout autre citoyen», a-t-il dit.