Les formations de volleyball du Rouge et Or avaient une fin de semaine chargée qui les attendait. Comme à l’habitude, les hommes n’ont pas déçu, en échappant un seul set sur un total de sept. Les femmes ont de leur côté connu deux sorties bien différentes. 

Raphaël Bergeron-Gosselin

Volleyball masculin - Claudy Rivard-14Vendredi soir, le Vert et Or de Sherbrooke était en visite au gymnase du Peps. Malgré le pointage nettement à l’avantage des locaux, l’équipe estrienne a réussi à offrir une belle opposition à l’équipe qui est grandement favorite dans la conférence Québec. Le pointage final de 25-16, 25-16, 18-25 et 27-25 en est la preuve.

Dimanche après-midi, c’était au tour des Carabins de venir se frotter au Rouge et Or à domicile. Pour la 98e fois consécutive, les locaux sont sortis vainqueurs de leur affrontement encore une fois assez aisément.

À 5 semaines du championnat canadien qui sera disputé à Québec, l’entraîneur Pascal Clément utilise chaque occasion pour établir un plan de match élaboré qui selon lui permettra à son équipe de briller devant ses partisans du 1er au 3 mars prochain. « Nous en sommes à l’étape de prendre des décisions et de les appliquer. Nous avons amassé assez de données et expérimenté assez de situations durant l’année pour savoir ce qui est le plus payant pour nous. Aujourd’hui, pour la première fois, on a voulu exploiter au maximum toutes les fois où on a pu aller chercher des points », a expliqué Pascal Clément, entraîneur-chef de la formation.

Moins facile pour les femmes 

La fin de semaine a pourtant bien commencé avec une victoire contre le Vert et Or qui a permis du même coup de les rejoindre au sommet du classement provincial. Les visiteuses ont offert une bonne opposition lors des deux premiers sets, mais ont semblé avoir complètement abandonné lors du troisième affrontement.

L’énergie acquise avec cette importante victoire n’a toutefois pas été suffisante pour permettre aux Lavalloises d’avoir le meilleur sur les Carabins et du même coup trôner seul au sommet du classement. Les Montréalaises ont infligé un cuisant revers de 3 manches contre 0 aux protégées d’Alain Pelletier devant leurs partisans.

« Je suis déçu, mais nous sommes tellement près de cette quasi-perfection. Nous sommes à la fin d’un processus pour arriver au championnat canadien. J’aime autant mieux perdre contre une équipe qui me challenge. Ce que je veux, c’est une équipe prête pour le championnat national », a clairement admis le pilote de l’équipe.

Les deux formations reprendront l’action vendredi soir à Sherbrooke. Il s’agira du dernier affrontement de saison régulière pour les hommes, tandis que les femmes termineront leur saison le lendemain avec un arrêt à McGill.