Les deux formations de volleyball ont réussi à vaincre les Carabins de l’Université de Montréal et, du même coup, remporter le titre provincial. Les hommes et les femmes se dirigeront donc vers leur championnat national respectif cette semaine.

C’est la neuvième fois consécutive que la troupe de Pascal Clément peut affirmer être la meilleure formation de volleyball universitaire au Québec. Toutefois, les Lavallois auront fait face à une belle opposition de la part des Carabins. Les joueurs ont même admis que les Montréalais en sont venus à constituer une véritable menace. «Les Carabins ont beaucoup évolué dans les dernières années, ils offrent une belle opposition c’est certain», a avoué l’attaquant étoile, Tommy Bélisle.

Tirant de l’arrière deux manches à zéro, c’est à ce moment que la machine rouge a débuté son travail de démolition dans le deuxième match de la série finale, vendredi à Montréal. «Je ne pourrais identifier un point en particulier qui a fait en sorte que le vent a tourné. C’est plutôt un mélange de pleins de petits détails qui nous ont aidé à prendre le dessus», a également admis Tommy Bélisle.

Les femmes remontent la pente

La troupe d’Olivier Caron faisait face à l’élimination en fin de semaine après avoir échappé le premier match de la série finale la semaine dernière. Elles sont allées chercher la victoire vendredi soir au PEPS pour forcer la tenue d’un match ultime à Montréal.

Malgré le fait qu’elles tiraient de l’arrière deux manches contre une, dimanche, les filles ont réussi à remporter les deux manches suivantes et se sauver avec la victoire. C’est la réception de service qui a fait la grosse différence selon l’attaquante Esther Gilbert. «Je crois que ce qui a fait la différence pour revenir d’une manche à deux s’est d’avoir stabilisé le premier contact», a-t-elle expliqué. «Pendant la deuxième et la troisième manche, nous avons eu de la misère à contrôler la réception de service et c’était plus facile de prévoir où allait aller le ballon, donc nous avions souvent des blocs plus stables.»

Classées quatrièmes favorites pour l’emporter, les femmes débuteront le championnat national contre l’Université McMaster classée cinquième. «Étant donné que nous n’avons pas croisé le fer avec beaucoup d’équipes au Canada cette année, nous ne les connaissons pas. Par contre, ce que je sais, c’est que nous sommes une équipe très liée et que c’est sur le terrain que tout se passe et non sur papier», a ajouté Gilbert. Ce sera du côté de Régina en Saskatchewan que se déroulera la compétition, alors que les Lavalloises tenteront de remporter le deuxième titre de leur histoire.

Les hommes se dirigeront quant à eux vers Calgary où se déroulera le championnat canadien de SIC du côté masculin. Le tournoi débutera ce jeudi et les champions en titre sont classés cinquièmes pour l’emporter. Ils affronteront les Tigers de l’Université Dalhousie en première ronde.