Grâce à une victoire in extremis en cinq manches face aux Carabins de l’Université de Montréal lors du dernier match de la saison régulière, le Rouge et Or de l’Université Laval s’assure de conclure la saison 2014-2015 au premier rang du classement provincial. C’est la dixième fois consécutive que la formation lavalloise accomplit un tel exploit. 

Pascal Clément, l’entraîneur-chef de Laval, était bien satisfait de la performance de son équipe. « La parité est plus forte que jamais dans notre ligue, les équipes se connaissent de plus en plus. Dans notre cas, considérant l’importance de cette rencontre, tout ce qui importait était la victoire », lance-t-il après avoir vu son équipe arracher la victoire à Montréal en gagnant la cinquième manche par le pointage de 16 à 14.

Passe-droit en finale

Cette dernière victoire revêtait une importance capitale pour l’équipe de Québec. En effet, advenant une défaite, les Carabins auraient dépassé le Rouge et Or au classement, eux qui ont finalement terminé la saison avec un dossier de 10 victoires et 7 défaites contrairement à une fiche de 12-5 pour les représentants de la Capitale nationale.

En vertu de sa première position au classement, le Rouge et Or n’aura pas à affronter le Vert et Or de l’Université de Sherbrooke afin de se tailler une place en finale. C’est donc dire que ce sont les Carabins de Montréal et le Vert et Or de Sherbrooke qui feront les frais de la demi-finale québécoise la fin de semaine prochaine.

Le Rouge et Or devra de ce fait attendre le dénouement de cet affrontement avant de connaître l’identité de l’équipe qui l’affrontera lors de la finale provinciale. Cette dernière se mettra d’ailleurs en branle le 20 février prochain au PEPS de l’Université Laval et sera disputée sous le format d’une série 2 de 3.

Une semaine de repos bien méritée

La motivation bat son plein dans le camp lavallois, alors que les joueurs bénéficient d’une semaine de repos supplémentaire afin se préparer adéquatement pour la série la plus importante de la saison.

Du côté de l’état-major de l’équipe, on reconnaît le privilège que représente une plus longue période de préparation. « Ça va nous permettre de travailler nos techniques offensives et défensives afin d’être le mieux préparé en fonction de l’adversaire qui viendra ici dans deux semaines », rajoute Clément à ce sujet.

Rappelons que le Rouge et Or tente cette année de décrocher le cinquième titre national de son histoire et un deuxième en trois ans après son succès de 2013. Le championnat canadien de volleyball universitaire se tiendra du 26 au 28 février à Saskatoon.


 

Un joueur qui ne cesse d’impressionner

Le Rouge et Or de l’Université Laval mise cette année sur l’une des meilleures recrues qu’il a vu passer au cours des dernières années. Il s’agit ici de l’attaquant chilien Vicente Ignacio Parraguirre Villalobos qui ne cesse de faire écarquiller les yeux des dépisteurs nationaux depuis le début de la saison. Et pour cause : Villalobos est classé numéro un au Québec au chapitre des attaques gagnantes et figure au deuxième rang à l’échelle nationale en ce qui concerne la moyenne d’attaques gagnantes par manche.

Clément voit d’ailleurs en lui le futur pilier de son équipe. « Il n’y a pas de doute qu’il détient la puissance nécessaire afin de devenir un grand joueur. Toutefois, avant d’en arriver là, il devra améliorer son jeu défensif, en réception de service notamment », mentionne l’entraîneur à propos de son protégé.