Capsule continue de soulever des questions

Présenté au caucus des associations, le document fait état des plaintes formulées aux représentants de la Confédération par les étudiants. Au chapitre des plaintes, ce sont les difficultés rencontrées lors de l’inscription ainsi que les coûts engendrés par la rénovation du système de gestion des études qui sont au sommet du palmarès. L’interface et les modifications apportées à la procédure d’inscription sont aussi au rang des préoccupations de ceux qui ont soumis, par centaines, des plaintes à
la CADEUL.

La commission d’accès à l’information enquête
En plus de problèmes rencontrés par les étudiants et de la grogne qui bouillonne parmi leurs rangs, une autre tuile s’abat sur le nouveau système : huit cas d’étudiants ayant eu accès au dossier de d’autres ont été répertoriés, ce qui a mis la puce à l’oreille de la Commission d’accès à l’information. L’organisme provincial a en effet le devoir d’enquêter sur des situations qui pourraient représenter un risque pour les renseignements personnels des individus. Bien que présentement, il soit impossible d’avoir des commentaires de la part des enquêteurs, ils ont rencontré des étudiants concernés et devraient remettre un rapport si un risque a en effet été décelé.

Éric Bauce, vice-recteur exécutif et au développement, souligne pour sa part que les plus récentes informations des administrateurs du projet font état de brefs affichages de quelques secondes dans ces cas, une conclusion que dément une étudiante concernée. Cette dernière a, par l’entremise d’un document transmis à Impact Campus, montré avoir eu le temps de prendre une capture d’écran de son incursion accidentelle dans le dossier d’une étudiante qui ne partage ni son nom, ni son programme d’études.

Vers un respect des coûts?
Dans le budget présenté au Conseil Universitaire, il a été révélé que 400 000 $ seront alloués «en appui à l’intégration de ressources à la suite de l’implantation de projets technologiques», ce qui pourrait faire référence à Capsule. Du côté de la
CADEUL, on déplore la façon dont le dossier a été mené, à tel point que sa présidente,

Barbara Poirier, a proposé l’adoption d’une recommandation au Conseil universitaire. Cette dernière demandait un «suivi plus strict» dans les projets d’envergure comme ceux-ci, une résolution qui fut cependant battue au vote.

Nombre de plaintes les plus souvent formulées par les étudiants au sujet de Capsule

100 – Les frais encourus sont trop élevés et sont payés par les étudiants
  82 – Difficulté de s’inscrire à des cours
  60 – Changement des numéros des cours pour les NRCs
  58 – Capsule est moins performant qu’Adage
  56 – L’interface nuit à la bonne utilisation, il ne s’utilise pas de façon intuitive