Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/forge/impactcampus.ca/wp-content/plugins/adrotate-pro/adrotate-output.php on line 690

Fondée en novembre dernier, L’Établi, une ébénisterie située sur le campus de l’Université Laval, vise une expansion en ligne tout en demeurant très impliquée auprès de la communauté universitaire.

Située dans les laboratoires du pavillon Gene-H. Kruger, la jeune entreprise composée à 100 % d’étudiants a pour mission de promouvoir le savoir-faire lavallois à plusieurs niveaux. C’est du moins ce que souligne le président sortant du groupe, Charles Breton. « On vise à développer l’esprit entrepreneurial et les connaissances en ébénisterie des étudiants par la production d’objets en bois écoresponsables. »

Provenant de différentes facultés, tant en foresterie qu’en génie mécanique et en droit, 18 étudiants forment l’équipe dynamique de L’Établi. Les nouveaux membres doivent suivre « une formation de 15 heures sur l’utilisation sécuritaire des outils et des machines, après quoi ils peuvent suggérer des projets », poursuit-il.

Même si l’organisme est à but non-lucratif, cela ne veut pas dire pour autant qu’il ne poursuit pas des objectifs de croissance. Profitant d’une situation avantageuse au niveau financier, L’Établi est très rentable jusqu’ici. « Nos coûts fixes sont faibles, puisqu’on loue l’équipement à l’Université et nous n’avons pas de local à payer, affirme le nouveau président du projet, Jean-Philippe Tremblay-Auclair. Tous les revenus engendrés sont donc directement redistribués dans la formation et l’achat de matériels pour assurer une pérennité. »

Sur place, les locaux du pavillon Gene-H.-Kruger offrent une gamme d’équipements spécialisés à L’Établi. Dégauchisseuse, planeur, scie à onglet, sableuse à bande, graveuse laser et déligneuse n’en sont que quelques exemples.

Beaucoup de projets sur le campus

Le mandat de l’initiative se décline sous trois axes que sont Former, Entreprendre et Valoriser. Toutes les réalisations sont ainsi le résultat d’apprentissages et d’audace, mais aussi d’un souci envers l’environnement. « Toutes nos matières premières proviennent d’un bois qui aurait été brulé, enfoui ou jeté, explique Charles. On donne ainsi une valeur ajoutée à nos morceaux en les revalorisant. »

Concrètement, plusieurs produits artisanaux de L’Établi sont déjà en circulation à l’Université Laval et dans la ville de Québec. En décembre dernier, dix planches à découper en merisier ont été vendues au public lors d’un encan silencieux, permettant de financer le lancement officiel de l’entreprise.

Depuis, l’entreprise multiplie les demandes et les clients. Les médailles en bois du 10 km du PEPS ont notamment été conçues par l’organisme. Celui-ci collabore dorénavant avec le directeur de la Chaire industrielle de recherche sur la construction écoresponsable en bois, Pierre Blanchet. « Avec lui, on a réussi à vendre une vingtaine de chevalets en hêtre à notre faculté, des porte-téléphones à la Fondation de l’UL et des plaques de reconnaissance pour nos donateurs », se réjouit l’étudiant à la maîtrise en sciences du bois.

Dans la dernière année, le groupe a même été récompensé pour ses efforts en développement durable dans le monde des affaires. Le projet a reçu le premier prix au concours d’idées d’Entrepreneuriat Laval en novembre dernier. Puis, à peine quelques mois plus tard, L’Établi s’est vu attribuer la deuxième place à l’évènement OserEntreprendre dans le volet étudiant. « Des distinctions qui amènent du financement et de la visibilité », rappelle Charles.

Ce qui s’en vient

Au cours des prochains mois, la compagnie étudiante veut prendre un virage important au niveau de sa structure d’organisation. Depuis sa fondation, L’Établi fonctionnait par projets isolés et devait refuser plusieurs demandes. Cette tendance serait sur le point de changer. « Cette année, on ira vers une gamme de produits vendus en ligne, plus personnalisés et plus disponibles, note Jean-Philippe. Il s’agira d’axer vers la manufacturation. »

Membre du projet et responsable sortant des communications, Samuel Guy-Plourde voit cette nouvelle culture d’entreprise d’un bon œil et parle d’une transformation à l’interne. « Ça nous amènera à un autre niveau assurément, puisqu’on aura des horaires de productions et des comptes à rendre, lance-t-il. Avec des projets fixes, ça ressemblera davantage à une business ».

Une nouvelle entente avec la Fromagerie du campus serait également sur le point d’être conclue. Le comité alimentaire de l’UL a récemment signalé sa volonté à L’Établi d’obtenir des planches à fromage. « Un produit qui sera définitivement développé dans le futur », conclut le nouveau président.

D’ici là, L’Établi promet qu’il continuera de développer plusieurs partenariats, et ce, pour trouver d’autres moyens de rejoindre son public en exploitant son potentiel à fond. Avis à tous les étudiants intéressés – peu importe votre domaine d’études – les portes sont grandes ouvertes à l’implication, garantit le comité organisateur.


Pour plus d’informations sur le sujet, cliquez ici.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/forge/impactcampus.ca/wp-content/plugins/adrotate-pro/adrotate-output.php on line 651