Plusieurs mois après l’annonce du projet, la rédaction du livre sur l’histoire de la CADEUL et de l’implication étudiante a pris du retard. Sa parution est reportée pour les festivités prévues lors du 35e anniversaire de la fondation de la CADEUL qui auront lieu à l’automne prochain.

La date de tombée initialement prévue pour décembre dernier sera maintenant repoussée à l’été prochain, en vue de la parution de l’ouvrage à l’automne. « L’échéancier a été décalé en raison des nombreuses obligations de [l’auteur], Guy-Aume Descôteaux [qui poursuit des] études à temps plein », explique Vanessa Parent, nouvellement élue présidente de la CADEUL.

« Comme chaque anniversaire, on prend le temps de regarder le chemin qu’on a fait, d’où on est parti », poursuit-elle. C’est le but premier de ce livre qui servira également d’outil pour les membres de la CADEUL dans la résolution de futurs projets et enjeux. Abordant tout ce qui a été réalisé par les associations étudiantes membres ainsi que la CADEUL dans les dernières années, ce projet permettra de souligner les époques charnières de l’engagement étudiant à travers les années sur le campus.

Concernant la promotion du livre, Vanessa révèle que son équipe et elle se pencheront sur la programmation pour décider des festivités dans les prochains mois. La décision avait déjà été prise quant à la vente du livre. Celui-ci sera distribué aux différentes associations à travers le campus. Il sera également accessible pour tous, gratuitement. « Il n’a jamais été question d’un prix de vente », ajoute la représentante étudiante.

Silence radio

Aucun détail supplémentaire concernant les dépenses encourues par la rédaction du livre, sa publication et sa promotion n’a cependant été partagé. Le montant initial accordé au projet n’a pas changé, fait-on savoir, malgré les délais. Tout le financement prévu provient de la CADEUL.

L’auteur se contente d’expliquer ce qui lui a servi de base pour rédiger cet ouvrage historique. « C’est le congrès de fondation qui a eu lieu début octobre il y a de cela 35 ans qui détermine les débuts de la CADEUL », souligne Guy-Aume Descôteaux, ancien président de la CADEUL. Selon celui qui poursuit des études à la maîtrise en aménagement du territoire, on aurait pu choisir plusieurs autres moments importants tels le référendum sur la création de la CADEUL, ou encore le premier marché du livre usagé, qui ont tous eu lieu plus tôt la même année, en 1981.

Le président sortant, Thierry Bouchard-Vincent, assurait le suivi au fur et à mesure de la rédaction avec l’unique auteur, Guy-Aume, sans néanmoins lire les chapitres rédigés. Il maintient que c’est désormais Vanessa qui prendra la relève de ce côté.