L’Association des étudiants et étudiantes en anthropologie (AEEA) fait volte-face et ne sera pas en grève du 14 au 22 novembre prochains tel que prévu à la mi-octobre. Réunis en assemblée générale le 25 octobre, les membres ont plutôt opté pour une grève ponctuelle le jeudi 22 novembre uniquement.

Crédit photo: Mathias Nicolas

David Rémillard 

Les 235 apprentis-anthropologues de l’Université Laval devaient faire partie de la grève mondiale pour l’éducation organisée par le Mouvement étudiant international, luttant notamment contre la marchandisation de l’éducation.

Ce revirement de situation est dû au faible impact de la journée de grève ponctuelle du 18 octobre organisée par l’AEEA. « On n’a pas la mobilisation du printemps dernier », explique Serge Gagnon, secrétaire et membre de l’exécutif de l’AEEA.

La tenue de la grève du 18 octobre avait été décidée trois jours plus tôt, le 15, ce qui n’a pas permis, selon l’exécutif, de publiciser suffisamment l’événement, qui ne fut toutefois pas un échec. C’est également lors de l’assemblée générale du 15 octobre qu’avait été acceptée la grève d’une semaine à la mi-novembre.

Éviter l’isolement 

Afin d’éviter de s’isoler eux-mêmes en faisant grève seuls ou presque seuls, les étudiants d’anthropologie ont préféré organiser une semaine d’actions au cours de la même période. «Le but est de toucher le plus de monde possible», explique M. Gagnon. Les heures de dîner, les pauses et possiblement des soirées seront donc ciblées pour y donner des conférences ou tout simplement y organiser des activités de sensibilisation.

Les membres de l’association seront toutefois en grève le 22 novembre, un jeudi, en prévision de la presque traditionnelle manifestation du 22 de chaque mois, organisée depuis mars dernier par l’Association pour une solidarité syndicale étudiante.

À l’Université Laval, l’association des étudiants prégradués en philosophie aurait voté pour une semaine de grève du 14 au 22 novembre, selon le site web Bloquonslahausse.com. Impossible toutefois de joindre l’association lundi. Les étudiants en théâtre prendront quant à eux position le 7 novembre.