Pour favoriser une bonne santé mentale, Mon Équilibre UL a mis en place des ateliers et des séances de méditation totalement gratuites destinées aux étudiantes et étudiants. L’organisatrice des séances, Julie Turgeon, ainsi que l’intervenante, Carmen Pedneault, nous font part de leur ressenti. 

Nos yeux sont clos et la lumière est tamisée. Le bruit des respirations calmes et apaisées se répand peu à peu dans la pièce et la douce voix de l’intervenante vient nous bercer calmement. La relaxation est à son comble, nous pourrions presque faire un somme. Trêve de rêvasserie ! C’est dans une simple salle du pavillon Lemieux que s’est tenu le premier cours de méditation présenté par Carmen Pedneault, psychologue spécialisée dans les troubles de l’anxiété chez les étudiants.

Le but du projet est simple: pour une durée de dix semaines pour la session d’automne, présenter dix professionnels avec des techniques de relaxations différentes. Un moyen d’ouvrir les étudiants à différentes formes de détente. Un atelier que Carmen Pedneault a pris plaisir à partager avec son public, malgré son emploi du temps chargé. « J’ai ouvert le bal nous pouvons le dire. Cela faisait longtemps que je souhaitais voir un tel projet se réaliser et aujourd’hui, c’est enfin possible. Nous voulons renforcer la proximité et rassembler beaucoup de personnes. Chaque intervenant va adopter un mode de relaxation particulier. Ainsi, chacun pourra s’identifier au mode de fonctionnement qui s’adapte le mieux. Nous leur donnons les clés pour réussir et se sentir bien. »

Pour le plus grand plaisir de l’organisatrice de l’événement, Julie Turgeon, la foule était au rendez-vous pour cette première séance.Une fierté qu’elle ne manque pas de partager « malgré le fait que Mon équilibre UL soit un jeune programme de six ans environ, nous pouvons dire que c’est une réussite ! Le concept est simple et bénéfiques à ceux qui le testent. C’est, nous pouvons le dire, une forme de prévention au stress. Carmen avait le pressentiment que cette initiative pourrait avoir des effets positifs sur la communauté universitaire. C’est réellement un moment de détente et d’arrêt. C’est important d’apprendre à gérer le stress et la pression.»

Renforcer la cohésion sociale 

Ces ateliers ont avant tout pour fonction d’être un moment de partage et de respect. Une façon ludique de rapprocher et de créer des rencontres pour favoriser l’entraide comme le soulignait Julie Turgeon. «La particularité de notre association c’est que nous ne réinventons pas la relaxation. Nous faisons venir des professionnels qui la transmettent à un public et la font découvrir. Les élèves vont acquérir de solides bases pour la maîtrise de soi et la partager par la suite à leur tour. De plus, à chaque fin de séance les élèves partagent leur ressenti ce qui est fort intéressant.»

Quant à Jade, simple curieuse qui passait par là, ce temps de détente était une réelle bouffée d’air frais. «Pour les novices c’est génial on se laisse complètement porter. Les intervenants partagent leur passion. Je pense revenir parce que j’ai passé un bon moment. C’est bien de prendre une petite pause.»

Le stress de nos quotidiens n’est donc plus synonyme de tabou. «Nous transmettons des outils pour adopter un mode de vie sain. Faites en ce que vous voulez !», confie Julie Turgeon.