Pour ta rentrée, tu as sûrement déjà du linge propre, des duo-tangs vintage en plastique glacé et une nouvelle boîte à lunch Star Wars. Bravo les champions et les championnes ! Maintenant, il te faut juste de la bonne nouvelle musique pour mettre dans ton discman.

The Weeknd – Beauty Behind the Madness ­

Sorti le 28 août

Il n’est pas de Québec, plutôt de Toronto, mais on ne peut pas passer à côté de son nouvel album qu’on entendra sans aucun doute sur les planchers de danse tout l’automne. The Weeknd s’est fait surtout connaître pour sa voix de crooner haut perchée qu’il habille d’atmosphères vaporeuses. Sur ses trois mixtapes et son premier album, on entend les échos de fêtes interminables et de peines d’amours qui riment avec dégrisement. Le single Can’t Feel My Face, qui voit le chanteur s’énergiser, est un vent de fraîcheur. Dans le clip, The Weeknd nous rappelle feu le King de la Pop avec ses moves de danse et ses soubresauts vocaux. L’album pop de l’automne.

Philippe Brach – Portraits de famine

4 septembre

Avec son album La foire et l’ordre, Brach nous invitait à plonger dans son terrier de lapin fou/saoul/schizophrène/attachant. Un voyage aux images fortes et brutes qui frappent l’imaginaire. Pour sa deuxième offrande, le chanteur a recruté le futur trésor national Louis-Jean Cormier comme réalisateur. L’immense talent et le charisme de Brach peaufiné par les dons d’arrangeurs de Cormier a de quoi donner des frissons.

Safia Nolin – Limoilou

11 septembre – Lancement au Cercle le 16 septembre

« J’erre comme un fantôme amnésique/ dans les maudites rues de Limoilou », chante de sa voix délicatement écorchée Safia Nolin dans Igloo, une chanson qui lui a valu le prix SOCAN au 44e festival de la chanson de Granby. Avec sa voix qui touche instantanément et ses paroles naïves juste assez cinglantes pour se rapprocher de la réalité, Nolin a tout pour nous offrir un disque à la beauté grinçante. En écoutant la nouvelle chanson Acide sur Bandcamp, on a confiance. Qui plus est, elle s’est entourée de Philippe Brault, de Joseph Marchand du groupe Forêt ainsi que de Stefan Schneider, membre de Thus Owl, pour la réalisation.

Simon Paradis – L’issue du soir

25 septembre lancement au Cercle

Membre de la maison de disque La Palette, producteur, membre du St-Jean-Baptiste Country Club et claviériste d’Anatole, Simon Paradis est un hyperactif de la scène musicale de Québec. En solo, il distille une pop mélodique et un peu spatiale. Les synthétiseurs s’entendent à merveille avec les guitares sèches pour Paradis. Dans son dernier album, Chasing Birds, l’anglais était à l’honneur sur presque la totalité de la galette. Son prochain, L’issue du soir est entièrement en français. Attendez-vous à des mélodies subtilement accrocheuses et une poésie poignante.

Bad Nylon – Le deuxième set

Lancement du deuxième EP le 8 Octobre au Petit Campus à Montréal

On parle beaucoup des collectifs hip-hop masculins québécois, mais les MCs de Bad Nylon ont prouvé avec leur Musique de brunch (sorti en janvier passé) que le rapgame n’est pas qu’une affaire d’hommes. Leurs rimes sont intelligentes, drôles et elles ont de l’attitude à la pelle. Pour compléter le tout, elles surfent sur des rythmes suaves. Ce deuxième set méritera sûrement un rappel.

En rafale

Battles – La Di Da Di ­ – 18 septembre

Bernard Adamus – Sorel Soviet So What – 25 Septembre

Kurt Vile – b’lieve i’m goin down… – 25 septembre

Anatole – À l’automne 2015

LOS – Un single cet automne pour nous faire attendre l’album de cet hiver

Run the JewelsMeow the Jewels et Run the Jewels 3 – en 2015

Ghostly Kisses – EP en décembre