Raton Lover

Raton Lover

Disques Nomade

Jeune formation de Québec, Raton Lover nous livre dans son premier album éponyme un hymne à la maladie d’amour vécue par le mâle moderne, avec toute la virilité et la maladresse sentimentale qui l’accompagnent.

Les quatre membres du groupe nous accueillent en force avec Tant pis, qui, avec un son pop-rock des années 60, exprime en paroles et en musique la légèreté de la jeunesse et de l’amour, le petit côté lover des ratons. Par contre, dès la deuxième chanson, le tout se corse : on se sent submergé par une vague de mélancolie et d’angoisses affectives. Ainsi paradent, au fil des différentes pistes, les cœurs en miettes et les victimes d’infidélités annoncées, de ruptures amères et d’amour à sens unique. Les sonorités rock agressives voisinent les balades plus noires comme s’alternent la colère et le chagrin quand l’amour nous saigne à blanc.

Certaines chansons de l’album font écho au doigt d’honneur qu’arbore le raton à l’endos de sa pochette, collectionnant les propos en joual pour témoigner d’une hostilité vive. Des paroles comme « Qui c’est que t’es toé ? » et « Les retailles de l’esti de plancher » montrent l’expression sauvage de la déception et de l’incompréhension qui accompagnent parfois les catastrophes émotionnelles. Dans Raton Lover, rares sont la tendresse et les mots doux.

Les arrangements musicaux montrent l’ampleur des compétences musicales des membres du groupe. De la quiétude de la guitare sèche à la vitalité d’une orchestration plus rock, Raton Lover arrivent à enfanter d’élégantes mélodies capables de servir les thèmes abordés. Par contre, cette disparité de genres musicaux vient casser l’unité artistique et rend l’identité du groupe nébuleuse.

La faiblesse de certains textes vient également briser l’homogénéité de l’œuvre. Quelques phrases sont trop souvent répétées, tandis que certaines figures de style communiquent mal leur propos. L’utilisation du langage familier, quoique servant au réalisme des émotions, ne suffit pas à offrir une poésie suffisamment inventive. Malgré tout, les paroles de Raton Lover expriment adéquatement l’énergie virile qui anime l’album.

Raton Lover est un premier album qui se défend bien. Même si le groupe semble parfois avoir passé à côté de quelque chose de plus grand, il sait assurément charmer par ses rythmes accrocheurs et sa sincérité.

2,5/5