Voix, banjo, guitare-pelle, accordéon, contrebasse, mandoline et planche à laver, le nouvel album Ronds​-​points de Canailles est une habille réussite.

Certains diront que le style musical de Canailles se tient dans le bluegrass/garage et d’autres opteront pour du hill country blues, folk et cajun-poutine. Sous l’étiquette Grosse Boîte, les membres ont concocté un nouvel album en deux semaines dans un chalet, entre deux tournées. Disponible depuis le 14 avril, Ronds-points trouve son écho au sein de la musique québécoise émergente.

En compagnie de pièces abondamment variées, Canailles garde une belle signature. Pensons à la quatrième pièce de l’album, Breakers, et à la chanteuse avec sa voix portant un groove presque R n B  tout en gardant une touche folklorique. Demande-moi pas trop d’affaires, j’fais sauter les breakers/J’les ai remis à l’envers, j’comprends pu les couleurs/Tirer dans le pied en voulant tirer dans les airs.

On y retrouve plusieurs sections variées dont quelques-unes composées de cuivres avec la participation des collaborateurs habituels. Trompette, trombone et même saxophone sont au rendez-vous. La collaboration du chanteur québécois Jimmy Hunt aussi est de mise avec ses quelques performances à l’harmonica.

La huitième pièce Fromage peut presque faire penser aux ambiances de John Butler et sa guitare ou bien The Tallest Man on Earth et leur banjo. M’as t’en faire une toune de beau temps, malgré la marde qui dégèle au printemps/c’est drôle, mais le soleil j’le vois pas souvent, pis le vent est frète pis me rente dans’ dents.

Ronds-points a bien plus que des simples touches folk/blues/garage. Le groupe a habilement réuni un certain patrimoine de chansons traditionnelles québécoises et un éventail d’influences plus familières dont notamment Les Colocs, Mes Aieux et Lisa Leblanc. Tout en gardant un son plus crasse, le groupe installe une couleur plus accessible dans certains aspects comme les voix par exemple.

Effectivement, ce groupe est un bijou de la musique folklorique québécoise. Canailles a lancé le disque Ronds-points à Montréal, au Cabaret du Mile-End le 17 avril, puis ira le présenter un peu partout au Québec dont au Complexe Le Cercle le jeudi 24 avril. L’écoute de l’album est aussi disponible sur bandcamp.com.

Dominic Simard

3,5/5