Deux ans après De lune à l’aube, l’auteur-compositeur-interprète Alex Nevsky livre Himalaya mon amour, un second album réalisé par Alex McMahon que les radios ont adopté dès sa sortie officielle le 27 août dernier. Si ses deux projets ont en commun quelques thèmes ( l’amour, l’enfance, l’espoir, le désir ) et que l’on reconnaît d’emblée, à travers l’un comme à travers l’autre, le talent du jeune Montréalais, son dernier opus lui permet de se classer dans une tout autre catégorie.

himalaya_mon_amourAvec Himalaya mon amour en ouverture, tout en finesse et en équilibre, on s’accroche. On s’attache, même. Puis, on plonge tête première dans son univers naïf avec la très estivale Mieux vaut vivre pauvre. On reconnaît les choristes invitées sitôt le refrain entamé : Les sœurs Boulay. Parmi celles qui nous collent à la peau instantanément, Les Coloriés, inspirée du roman d’Alexandre Jardin. / Enlunons la nuit / Étoilons nos corps / Oublions nos vies / Réécrivons l’histoire / . Puis vient enfin On leur a fait croire, que la maison de production PARCE QUE FILMS a brillamment illustrée en vidéoclip il y a quelques semaines. Ses mots nous narguent, sa folie nous enchante : un redoutable vers d’oreille. Il vous faudra peut-être quelques écoutes de La bête lumineuse avant de tomber sous le charme, mais vous ne pourrez plus vous en passer dès que vous aurez apprivoisé ladite bête, dès que vous vous serez abandonnés. Et si la bête lumineuse / N’entame plus/ses traversées en moi / qu’auront valu / ces heures hideuses / Qu’aura valu / ce sang versé sur toi / .

Son acolyte, Gabriel Gratton (Élisapie, Les sœurs Boulay ) prouve encore une fois qu’il est aussi efficace derrière la basse et la guitare que derrière le clavier. Sur disque comme sur scène, on sent bien la complicité des musiciens qui ont l’habitude de travailler ensemble, qui sont « rodés » jusque dans les plus infimes détails. Alex McMahon ( batterie, piano, claviers et percussions ) et Nicolas Basques ( guitare électrique ), quant à eux, s’imposent par leur rigueur, leur exactitude.

Un album surprenant qui témoigne d’une impressionnante évolution artistique.

Quoi : Lancement d’Himalaya mon Amour
Qui : Alex Nevsky
: Le Cercle
Quand : 2 septembre

3,5/5