Avec la belle saison, les grands studios hollywoodiens lancent dans la mêlée leurs productions les plus attendues. L’affiche est explosive, forte en calories et généralement peu exigeante. Heureusement, entre Marvel et DC, quelques films moins tapageurs devraient permettre aux cinéphiles de respirer un peu.

MAI

Il y aura Captain America : Civil War (6 mai), la nouvelle offrande de Marvel, dont les premiers échos laissent présager le plus grand bien. Puis X-Men : Apocalypse (27 mai), dont on attend beaucoup après le succès du dernier opus, Days of Future Past, lui aussi réalisé par le talentueux Bryan Singer.

Le 13 mai, La loi du marché, film réaliste et austère dirigé par Stéphane Brizé, atterrira enfin sur nos écrans, un an après sa présentation à Cannes. Le long-métrage met en vedette le toujours formidable Vincent Lindon (Quelques heures de printemps), palme d’interprétation sur la Croisette et César du meilleur acteur pour ce rôle de chômeur digne et courageux.

JUIN

Free State of JonesLe 10 juin, Mia Madre, dernier film de Nanni Morreti (Habemus Papam), figure de proue du cinéma italien, arrivera enfin sur les écrans du Québec. Ce drame sensible et émouvant avait séduit Cannes en mai dernier, figurant en bonne place dans le palmarès de plusieurs journalistes. Le même jour prendra l’affiche Louis-Ferdinand Céline, film biographique sur le génial, mais controversé auteur de Voyage au bout de la nuit. L’intense Denis Lavant (Holy Motors) incarne l’écrivain antisémite alors qu’Emmanuel Bourdieu (oui, le fils de l’autre) le réalise.

On attend aussi, le 24 juin, le nouveau film de Gary Ross (Hunger Games), Free State of Jones. Matthew McConaughey (Interstellar) y interprète un fermier du Mississippi qui s’oppose aux Confédérés pendant la guerre de Sécession.

 

 JUILLET

Le 1er juillet, le Québec découvrira The BFG, la nouvelle offrande de Steven Spielberg. Pour l’occasion, le cinéaste acclamé adapte le roman de Roald Dahl, mettant en scène une jeune orpheline enlevée par un bon gros géant (interprété ici par l’acteur oscarisé Mark Rylance). On espère un nouveau E.T. et on pourrait bien l’obtenir.

Deux suites risquent d’attirer le public dans les salles. D’abord, il y aura Star Trek Beyond, le 8 juillet, malheureusement confié au tâcheron Justin Lin (Fast and Furious), dont on sent la triste marque sur la bande-annonce. Puis, le 29 juillet, et sous de biens meilleurs auspices, Jason Bourne, cinquième film de la franchise, avec le retour de Matt Damon à l’écran et celui de l’excellent Paul Greengrass derrière la caméra.

AOÛTSuicide-Squad-Poster-Large_1200_1778_81_s-1200x1778

Le 5 août, Michael Keaton (Birdman) prêtera ses traits à Ray Kroc, l’homme derrière le succès phénoménal de McDonald, dans le drame biographique The Founder de John Lee Hancock (Saving Mr. Banks). Le même jour, les super vilains de DC Comics rencontreront leur destin avec Suicide Squad, qui met notamment en vedette Will Smith et Margot Robbie.

À surveiller aussi : la sortie, le 12 août, de Florence Foster Jenkins, nouveau long-métrage de Stephen Frears (The Queen) dans lequel la grande Meryl Streep incarne une chanteuse d’opéra à la voix ridicule.