Installée dans Saint-Roch, la Maison pour la danse ouvre ses portes au grand public après neuf ans de réflexion, de conception et de réalisation. Ce nouvel espace créé spécifiquement pour les danseurs offre de nouvelles opportunités pour les professionnels du milieu et les passionnés amateurs.

Le 336 rue du Roi comprend maintenant six studios adaptés à la pratique professionnelle de la danse, un mur d’exposition, de nombreuses aires communes, un espace bistro et une salle de réunion. La directrice de la Maison pour la danse, Nadia Bellefeuille explique que ce nouveau lieu de création et de développement artistique répond, tout d’abord, à un besoin primaire pour les professionnels qui devaient travailler malgré le manque de studios adaptés pour les répétitions, la recherche et la création.

Bien que le projet ait été mis sur pied pour pallier à un manque dans le milieu professionnel de cet art, la Maison pour la danse propose aussi une programmation variée d’activités pour le grand public. L’espace artistique, se voulant un lieu accueillant et ouvert, héberge de multiples cours de danse, des spectacles, des expositions ainsi que des projections vidéos en lien avec la danse.

Les nombreux studios ont également été conçus spécifiquement pour cet art de manière à pouvoir accueillir des spectateurs, ce qui permet d’envisager plusieurs nouveaux projets à Québec. Notamment, Mme Bellefeuille explique que des créateurs sont intéressés à ouvrir au grand public les portes de leur studio à certains moments du processus de création. Ce type d’initiative permet aux artistes d’avoir des moments clés dans leur création où ils peuvent rencontrer le public sans être déjà à l’aboutissement de la création. Elles permettent également au public d’avoir un regard différent sur la danse et davantage de proximité avec les créateurs et les danseurs.

Des objectifs multidisciplinaires

La Maison pour la danse souhaite également servir de lieu de rencontre entre diverses disciplines artistiques. Des comédiens, des photographes et des cinéastes ont d’ores et déjà commencé à répéter dans ce nouvel espace de création. Cette affluence de divers professionnels artistiques dans un même lieu est alors propice aux collaborations et à la création de projets multidisciplinaires.

D’ailleurs, l’exposition permanente Faire corps est installée à l’entrée de la Maison sur la rue du Roi. Cette œuvre numérique générative et participative réalisée par Jean-Ambroise Vesac utilise des moyens de diffusion numériques et interactifs pour illustrer les utilisateurs de la Maison pour la danse.

Programmation spéciale pour l’ouverture officielle

Pour fêter l’ouverture de ce nouveau lieu artistique qui a été sur les planches de travail pendant neuf ans, la direction convie le grand public à venir assister ou participer à plusieurs activités gratuites autour de la danse. Du 5 au 9 septembre, les visiteurs peuvent visiter les nouvelles installations, essayer des cours de danse variés, visiter les expositions en cours, visionner des films de danse et fêter avec la communauté culturelle.

Pour l’occasion, sept chorégraphes, 25 danseurs et le concepteur sonore Pascal Asselin présenteront un spectacle inédit chaque soir dans le cadre du projet Osez! 2017. Créés le jour même de chaque représentation, les spectacles seront le résultat de l’évolution d’une œuvre collective.