Depuis plus d’une décénnie maintenant, l’organisme a but non-lucratif qu’est la Manifestation internationale d’art de Québec œuvre à faire connaître les artistes d’ici sur le plan international, tout en nous présentant ceux d’ailleurs, dans le cadre d’une biennale intitulée Manif d’art. Par exemple, plusieurs d’entre vous se souviennent peut-être de l’installation colossale du Français Laurent Grasso, faite de néons, qui envoyait aux parlementaires des «souvenirs du futur». L’œuvre était présentée lors de la Manif d’art 5 en mai 2010. Mais saviez-vous que la MIAQ envoie régulièrement des convois d’artistes à l’étranger?

En effet, l’ampleur des démarches faites à l’international est considérable, comme le mentionne Lisanne Nadeau, commissaire invitée à rassembler le premier cortège artistique à Liverpool, en Angleterre. «L’exposition Vue sur Québec (présentée à la cinquième Biennale de Liverpool en 2008) visait à mettre en valeur une production artistique qui est la nôtre, à Québec et au Québe. Elle a permis un échange très positif pour les artistes d’ici», soutient-elle. Mme Nadeau nous explique aussi l’importance d’avoir «une trace de ces déplacements, afin de bâtir au présent une mémoire» de tout le travail qui a été fait.

Le lancement du catalogue de l’exposition a donc eu lieu en même temps que le dévoilement d’une nouvelle exposition qui prendra vie dans les rues de Québec sous peu. La MIAQ est aussi réalisatrice de l’AutocART des arts visuels, projet ambitieux de démocratisation en art actuel de la Ville de Québec. Pour sa quatrième exposition collective, Images instantanées?, le commissaire Alexis Desgagnés a sélectionné cinq artistes d’ici qui travaillent la photographie sous toutes ses formes. L’esthétique Polaroïd, la mise en scène, le cliché populaire et le travail conceptuel, autant au niveau typographique qu’iconographique, sont appliqués. Le premier jet de cette exposition exposera le travail inédit de Yan Giguère, de Jacynthe Carrier, de Jean-François Gravel, d’André Barette et de Jocelyn Robert. Elle se situera sur la rue Saint-Jean lors du Carnaval, les 5 et 6 février 2011.