Chaque année, des centaines d’étudiants étrangers arrivent à Québec pour étudier. Heureusement, le bureau de la vie étudiante (BVE) offre un programme de jumelage permettant d’intégrer les nouveaux arrivants à la communauté universitaire.

Bon an, mal an, c’est environ 450 étudiants qui sont jumelés à l’automne et 200 à la session d’hiver.

« Ça aide beaucoup nos nouveaux étudiants. Cela les aide à avoir quelqu’un pour répondre à leurs questions, leur présenter le campus et socialiser », décrit Valérie Marier, conseillère aux étudiants étrangers au BVE.

« Ça vise à lutter contre l’exclusion; c’est un premier réseau social qui se crée avec le parrain et la marraine », rajoute Catherine Paradis, chargée de communication au BVE.

Un étudiant de l’Université Laval désirant jumeler un nouvel arrivant doit tout d’abord assister à une formation sur les différences interculturelles. Dans un premier temps, ces rencontres permettent au BVE de rencontrer les parrains et les marraines.

Durant ces rencontres, Mme Marier donne aux parrains et marraines des outils pour bien faire leur jumelage. On y parle de la réalité que vivent les étudiants étrangers et des activités qu’il est possible de faire avec les jumelés.

Des mises en situation sont également faites afin de sensibiliser aux différences culturelles. La ponctualité, par exemple, est relative selon les cultures. « Le but c’est de voir comment les gens perçoivent les étudiants étrangers et de développer le réflexe de mettre une lunette interculturelle », explique Mme Marier.

Le BVE organise chaque session de nombreuses activités de découverte de la Ville de Québec et de la culture québécoise. Les étudiants participants au programme de jumelage y sont conviés. Valérie Marier prévoit toutefois également organiser une soirée de patinage uniquement pour les étudiants participants au jumelage.