Les 27 et 28 novembre derniers avait lieu le Salon du Nouveau Genre, au Grand Marché de Québec. Très en retard et hors propos, me direz-vous. Toujours est-il que lors de ma visite, je suis tombée sur le kiosque de Moult Éditions, auprès duquel je n’ai pu m’empêcher de flamber tout mon budget en livres (comme d’habitude). Parmi ma liste d’achats littéraires impulsifs se trouvait leur seul roman jamais publié: Les cosmonautes de l’Absolu de Yannick Lacroix, sorti en 2012. C’est donc presque 10 ans plus tard et à grand retardement, à l’aube de cette énième session à distance, que je vous présente cette œuvre que le congé du temps des fêtes m’aura permis d’apprécier. Retour sur ce coup de cœur littéraire. 

Par Frédérik Dompierre-Beaulieu (elle), journaliste multimédia

Si l’on s’en tenait à la présentation Facebook de la maison d’édition, l’œuvre se résumerait ainsi :

« Les cosmonautes de l’absolu mélange des jokes sur Hegel à du cabotinage de science-fiction, ce qui est, pour dire le moins, câlissement niché.

L’histoire se concentre sur la découverte de l’absolu, une genre de planète semblable à la nôtre et pas si lointaine, que l’humanité s’empresse de conquérir et de soumettre à l’extractivisme le plus crasse. En effet, les comprimés d’absolu font désormais fureur en pharmacie, mais les ressources s’épuisent vite, tout comme le buzz que procure l’absolu, si bien qu’à la fin il n’en reste plus rien et que l’humanité retourne à sa réalité désenchantée.

Si vous n’avez pas compris la subtilité de l’allégorie, on vous demanderait de vous désabonner de notre page svp. »

Je ne sais pas pour vous, mais personnellement, ça a amplement suffi à me botter les fesses et à enfin troquer les classiques séries Netflix pour une lecture de loisir après cette laborieuse fin de session (Désolée BoJack, ce n’est pas toi, c’est moi). C’est donc en plein milieu du bois quelque part sur la Côte-Nord au chalet de mes parents que je me suis lancée dans l’œuvre de Lacroix. Je m’attendais à quelque chose d’éclaté et de méta : je n’ai certainement pas été déçue.

Quoique l’analogie de Lacroix ne représente ni un renouveau ni un chef-d’œuvre dans l’art de la subtilité – le genre où on termine sa lecture en s’exclamant, avec toute la grâce d’un stoner, « c’est drôle parce que c’est vrai » – le fait qu’il ne se prenne pas trop au sérieux rend la lecture nettement moins lourde, même agréable. Évidemment, se faire mettre en pleine face de manière aussi évidente le fait que l’être humain tue la planète à grands coups de capitalisme n’est, en théorie, rien d’autre que franchement déprimant. Pourtant, l’auteur québécois manipule la satire avec brio, de sorte que l’on puisse tout de même bien prendre conscience du parallèle exaspérant et ridicule avec notre situation actuelle, et c’est encore plus vrai maintenant (en 2022, déjà). Tout de même, les nombreux moments humoristiques et caricaturés à l’extrême ajoutent une touche de légèreté tout en nous faisant esquisser quelques sourires ici et là : l’heure est grave, mais je n’ai quand même pas l’impression de me faire faire la morale par mon père.

Comme (presque) toujours, c’est l’attention portée à la manière de livrer le propos qui fait toute la différence et qui évacue l’arrière-goût de (ré)réchauffer qui reste en bouche quand on nous enfonce de force dans la gorge certaines dystopies de mauvaise qualité. « oN vIt daNs uNE sOciÉtÉ », chantent-ils toustes en cœur. En d’autres mots, la poésie de Lacroix représente un juste équilibre entre le niché et le méta et un raconté familier qui rythme bien le récit et le rend malgré tout relativement accessible. En effet, malgré quelques éléments pouvant parfois nous échapper et nous faisant se creuser les méninges, les référents sont clairs et culturellement facilement retraçables.

Une grande dégringolade bien sentie, qui, sans s’étendre à n’en plus finir, fait réfléchir, mais m’a surtout fait passer un bon moment, m’obligeant bien évidemment à la recommander à tout mon entourage.

La page de Moult Éditions: https://www.facebook.com/moulteditions

Pour vous procurer ce livre: https://www.leslibraires.ca/livres/les-cosmonautes-de-l-absolu-yannick-lacroix-9782924039007.html