Du 3 au 8 mars, six ligues d’improvisation de Québec vont s’unir pour présenter une série de six soirs de spectacle à Québec. Organisée par la ligue d’improvisation la VIE – Improvisation éclatée, en collaboration avec cinq autres organisations, la Semaine de l’improvisation promet plusieurs belles soirées aux amateurs.

Le principe est simple, chaque soir, une délégation composée de joueurs des cinq autres ligues visitera la sixième et ils intègreront le spectacle régulier des hôtes.

La Semaine débutera le dimanche 3 mars, à La Korrigane où la GIF accueillera les cinq autres ligues participantes, soit la LIVC, la LIQ, la VIE, la LIMUL et la LUI.

Voici l’horaire complet de la semaine

3 mars – La GIF – La Korrigane

4 mars – La Ligue d’Improvisation de la Vieille Capitale (LIVC) – Le Drague

5 mars – La Ligue d’Improvisation de Québec (LIQ) – Palais Montcalm

6 mars – La VIE – Improvisation éclatée – La Ninkasi

7 mars – La Ligue d’Improvisation Marginale de l’Université Laval (LIMUL) – Université Laval

8 mars – La Ligue Universitaire d’Improvisation (LUI) – Université Laval

 

À noter que le jeudi et vendredi soir, les spectacles auront lieu à l’Université Laval, alors que la LIMUL et la LUI accueilleront les compétiteurs.

«L’objectif de la Semaine est de faire connaître et célébrer différentes soirées d’improvisation théâtrale ayant lieu à Québec», affirme la VIE dans son communiqué.

«Certaines ligues reçoivent moins de public, ça sert de grosse publicité», explique Félix Caron, responsable des affaires externes de la Ligue universitaire d’improvisation (LUI) ajoutant que peu de gens sont au courant de la diversité et du nombre des soirées d’impro à Québec.

L’impro à Québec

Félix souligne qu’il y a environ une douzaine de ligues à Québec, si l’on exclut les ligues scolaires. Il y en a donc pour tous les goûts. Pour les intéressé(e)s, la Semaine de l’improvisation risque d’être un excellent moment pour les découvrir.

«Un événement regroupant autant de ses divers artisans dans le cadre d’un spectacle commun est rare. Ce sera donc une occasion unique de voir les six ligues participantes réunies sur une même scène et de voir les spécificités et forces de chacune d’elles», soulignent les organisateurs.

Pour les personnes qui aimeraient se lancer en improvisation, le responsable des affaires externes de la LUI conseille de s’informer sur les différentes ligues à Québec et de commencer par «faire des auditions».

«L’impro, c’est l’art de la scène qui donne le plus de liberté. Tu te jettes devant le public et tu laisses libre court à ta créativité», témoigne le passionné.