Dans ce vidéo datant de 1988, le regretté Pierre Bourgault affirme que, contrairement à la croyance populaire, les jeunes parlent de mieux en mieux au Québec. Ce vidéo n’a été vu que quelques centaines de fois et je trouve cela bien dommage.

 

 

Ce que les jeunes ont compris c’est que la parole et d’abord et avant tout et surtout peut-être l’instrument privilégié de la liberté.

 

 

Dans la verve insensée dont il avait le secret, il rajoute que, pour lui, l’important est également que les jeunes s’expriment, qu’ils parlent afin de faire fleurir cette langue héritée de l’histoire.

Il est bien certain qu’un tel vidéo peut sembler un brin arriéré dans le Québec multiculturel de maintenant, mais au risque de paraître poussiéreux, je dois dire que Bourgault est réellement venu me chercher. La défense de la langue Française ne fut pas un combat mené par l’élite, mais bien par l’ensemble des québécois. Une chose qui peut nous rendre fier parce qu’après tout, c’est quand même une langue pas pire belle.

 

Et voilà bien sûr la parodie de RBO de cette même publicité: