Le Festival de Sciences et Génie de l’Université Laval s’est mis en branle cette semaine sur le campus. Le très large éventail d’activités fera vibrer l’Université presque en permanence, jusqu’à vendredi soir. Depuis déjà 39 éditions, le Festival donne une bonne tape dans le dos aux étudiants de la Faculté de Sciences et Génie (FSS) afin de contrer la déprime hivernale.

Mathieu Massé

« Étudier en génie, c’est pas toujours facile, il y a beaucoup de rush. Quand on revient du congé de Noël, c’est dur de se remettre dedans. Le festival est là pour mettre un peu de fun dans la faculté. Ça change les idées, au fond », a expliqué Gabriel Gendron, président de l’organisation du Festival. Il a pris le temps de parler à Impact Campus entre deux activités de cette première journée de festivités, ce lundi.

C’est le côté plus ludique du festival qui en fait l’événement le plus attendu de l’année par les quelque 6 000 étudiants de la Faculté de Sciences et Génie. On retrouve toutefois à l’horaire un certain nombre de compétitions de type plus académique. « Chaque programme nous envoyait cinq questions et on cherchait le ou la future ingénieur(e) qui pouvait répondre à plus de questions. L’idée, c’est de trouver quelle faculté est plus polyvalente que les autres », a continué M. Gendron.

Pour ses cinq journées d’activités, l’organisation du Festival compte, en incluant les VP des différents secteurs et leurs assistants,  20 membres officiels. «C’est sans compter les 85 directeurs qui dépendent de nous pour gérer les activités. À ça vont venir s’ajouter environ 300 bénévoles», a dit le président du Festival.

Une tonne d’activités

C’est en quasi-permanence que le festival se déroule sur le campus, et ce, en plusieurs endroits. Presque 23 heures par jour, on en trouve pour tous les goûts. Du hall du pavillon Adrien-Pouliot au Grand Salon du Desjardins, en passant par le Grand Axe et le PEPS, le Festival envahit l’Université au complet.

« C’est surtout le matin qu’on va trouver les activités plus éducatives comme les  » Wikiwars « , qui consistent à passer d’une page Wikipédia à une autre uniquement en cliquant sur les liens présents dans celles-ci », a expliqué Gabriel Gendron. On y trouvera également un génie en herbe ou des parties d’échecs géants.

Du côté plus sportif, on pourra assister à l’épreuve de Survivor, dans laquelle on a inclus cette année une séance de décalade sur la façade de l’hôtel Pur, au centre-ville de Québec.

Le concours de forteresse en neige attire beaucoup de participants chaque année, surtout pour la dernière journée où il y a une partie de Drapeau entre les différentes équipes.

Le festival s’exporte

La semaine de festivités de Sciences et Génie est certes attendue par les étudiants de cette Faculté, mais les organisateurs sont fiers de pouvoir dire que les participants ne se limitent pas à la FSS. « Cette année, on touche beaucoup d’autres facultés aussi. Il y a Foresterie, Géomatique, et pour la première fois, on a avec nous la Faculté de Biomédical et de Médecine. »