Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/forge/impactcampus.ca/wp-content/plugins/adrotate-pro/adrotate-output.php on line 690

Parcourir la riche histoire de l’édition scientifique du XVIIe siècle à aujourd’hui, voici ce que propose l’exposition Planches de rives, Planches de rêves présentée à la salle Alcan du pavillon Alexandre-Vachon jusqu’au 5 février.

C’est par le biais d’un partenariat avec Les Silos, la maison du livre et de l’affiche de Chaumont en France, que la Bibliothèque de l’Université Laval a mis la main sur elle.

« C’est un échange de services. Nous avons accepté de leur prêter notre exposition sur Don Chiquotte en échange d’une exposition qu’ils avaient dans leurs cartons. De cette façon, on pouvait la faire revivre, ici, à la bibliothèque, tout en mettant de l’avant notre collection de livres rares et anciens », explique le responsable des activités de médiation culturelle à la Bibliothèque de l’Université Laval, Stéphanie Bois-Houde.

Les visiteurs sont amenés à parcourir les moments clés de l’histoire de la publication scientifique à travers une vingtaine d’ouvrages tirés des collections de la Bibliothèque. Parmi celles-ci, on retrouve Œuvres complètes du comte de Buffon et Le règne animal distribué d’après son organisation du baron Georges Cuvier.

« On veut rendre accessibles nos collections. C’est l’opportunité de faire connaître aux gens des ouvrages qu’ils ne connaissent pas vraiment », ajoute Stéphanie Bois-Houde.

Jusqu’à maintenant, la réception du public est très bonne. Aux dires de la responsable, « les gens sont toujours émerveillés de voir de vieux ouvrages aussi bien conservés. La qualité des encres, des photos et des gravures, il y a toujours un effet wow de voir ces livres-là qui datent du XVII et du XVIIIe siècles ».

Pages d’histoire

Bien que ces ouvrages ne soient plus consultés aujourd’hui pour leurs connaissances, ils sont des œuvres importantes d’un point de vue historique, explique la responsable des activités de médiation culturelle.

« Malgré qu’on était au balbutiement des publications savantes, on voit à quel point elles étaient déjà fort étoffées, bien illustrées, riches en détails et très pertinentes d’un point de vue scientifique », indique-t-elle.

Séance découverte

Afin de faire découvrir ces ouvrages qui sont accessibles que dans des conditions particulières, la bibliothèque offre à la population deux séances de découverte de la collection de livres rares les 9 et 23 février. Sur inscription seulement, les gens seront amenés à manipuler les œuvres qui seront présentées préalablement par la bibliothécaire-conseil, Sonia Léger.

L’objectif est de faire connaître la richesse de la collection de livres rares de l’Université Laval. Au total, la collection compte entre 25 000 et 30 000 livres recensés rares, et ce, en plus du 1,4 M d’artéfacts conservés au pavillon Louis-Jacques-Casault.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/forge/impactcampus.ca/wp-content/plugins/adrotate-pro/adrotate-output.php on line 651