Les deux formations de soccer ont connu une fin de semaine presque parfaite. Les hommes ont récolté une victoire et un verdict nul, tandis que les femmes ont remporté leurs deux affrontements.

Raphaël Bergeron-Gosselin

Vendredi soir, les pa­triotes de Trois-Rivières étaient en visite à Québec. L’équipe féminine triflu­vienne connaît une saison assez difficile avec une seule victoire cette saison. Les Lavalloises ont profité de cette occasion pour aller chercher les trois points avec une victoire de 1 à 0. Léa Chastenay-Joseph, étudiante en actuariat, a inscrit le seul filet de la rencontre.

L’entraîneur n’était toutefois pas satisfait de sa troupe qui continue à éprouver des diffi­cultés à capitaliser ses occasions de marquer. «L’histoire se répète, on a des chances, mais on ne marque pas. Je me demande si à l’entraînement on ne devrait pas habiller nos gardiennes avec une autre couleur de chandail, pour que les filles se souviennent qu’il faut mettre le ballon derrière la joueuse qui porte un chandail différent du nôtre», a-t-il déses­pérément affirmé.

Les hommes, de leur côté, ont passé à côté d’une belle occa­sion d’augmenter leur avance au sommet du classement provin­cial. Le mérite revient surtout aux patriotes qui ont offert une bonne opposition tout au long de la rencontre. Il n’aura fallu que 30 secondes aux visiteurs pour ouvrir la marque. Une magni­fique frappe dans le coin supé­rieur droit a déjoué le gardien des Lavallois. Au sifflet final, le pointage était égal 2 à 2.

De nouveau à la maison

Cette fin de semaine, le Rouge et Or disputaient ses deux rencontres à domicile et ils comptaient bien en tirer profit. Chose dite, chose faite, les deux formations ont remporté leur duel contre le Vert et Or de Sherbrooke.

Les femmes ont semblé com­prendre le message de leur entraîneur et ont dominé une équipe supérieure selon le classement général, au compte de 2 à 0.

Léa Chastenay-Joseph a en­core une fois très bien fait en inscrivant un but et en s’impli­quant dans toutes les facettes du jeu. L’entraîneur Helder Duarte n’avait que de bons mots pour sa joueuse. «Elle va de plus en plus au contact et mérite amplement son temps de jeu», a-t-il ajouté. Ces récentes performances lui ont même valu le titre de joueuse étudiante de la semaine chez le Rouge et Or.

Les hommes ont également réussi à dominer leurs adver­saires pour finalement l’em­porter 3 à 0. «Les gars sont en­trés dans le match concentrés contre une très bonne équipe, mais on a joué deux coches au-dessus d’eux», a affirmé l’en­traîneur Samir Ghrib. Le Rouge et Or possède maintenant deux points d’avance sur Montréal au sommet du classement, avec le même nombre de par­ties jouées.

Les prochaines sorties de nos représentants auront lieu ce mardi à Trois-Ri­vières. Les équipes seront de retour à Québec le 26 octobre contre Montréal.