Eugenie Bouchard a accédé au deuxième tour de la Coupe Banque Nationale en battant la Luxembourgeoise Mandy Minella en deux manches de 6-3 et 6-4 mercredi soir au PEPS.

Favorite de la compétition, Bouchard a perdu le premier jeu de chacune des deux manches. Elle a tout de même été en mesure de prendre le contrôle de l’affrontement en brisant à cinq occasions le service de son adversaire, 108e raquette mondiale.

La Québécoise a estimé avoir offert une performance à 50 % de ses capacités. Le service est l’aspect de son jeu qu’elle a le moins aimé.

Dans les circonstances, les 2864 spectateurs ont eu un impact dans le résultat de cette partie, indique-t-elle. « Ça fait une différence. Si je manque une ou deux balles et que je me sens un peu négative, parfois il y a quelqu’un qui crie et ça me motive. »

La foule critiquée

Aussi questionnée quant à l’impact de la foule sur son jeu, Mandy Minella n’a pas caché avoir été déçu d’entendre les spectateurs se réjouir lorsqu’elle a commis des double-fautes.

« La foule est derrière Eugenie, ce qui est tout à fait normal. Mais avec toute l’euphorie, il ne faut oublier la sportivité. Quand les adversaires font des double-fautes, ce n’est pas un moment pour applaudir. »

Les amateurs de tennis auront une autre occasion de voir Eugenie Bouchard en action sur le campus jeudi soir, dès 19h15. Elle croisera alors le fer avec Alla Kudryavtseva (162e au monde).