Sans difficulté, le Rouge et Or de l’Université Laval a pris la mesure du Vert et Or de l’Université de Sherbrooke 36 à 7 devant 13 035 spectateurs, dimanche après-midi, au Stade Telus-UL. Il est ainsi demeuré seul au premier rang du classement du Réseau du sport étudiant du Québec.

À son dernier match de la saison régulière devant ses partisans, le Rouge et Or a rapidement imposé son rythme. Avant même sa première séquence offensive, il est parvenu à s’inscrire au pointage. Antony Dufour a alors effectué un retour de botté de 74 verges qui l’a mené jusque dans la zone des buts.

La réplique du Vert et Or est venue quelques minutes plus tard quand le quart-arrière Jérémi Roch a repéré son receveur Anthony Gosselin pour réussir sa 66e passe de touché en carrière dans le circuit. Il a du même coup égalisé le record québécois à ce chapitre : marque établie par l’ancien du Rouge et Or Benoît Groulx à la dernière année de son parcours universitaire.

Mais, pour les visiteurs, les réjouissances n’ont été que de courte durée. Après avoir concédé un touché de sureté avant la fin du premier quart, ils ont vu leurs adversaires inscrire 10 autres points lors du deuxième pour se retrouver en retard par 12 à la mi-temps.

Le quart-arrière Hugo Richard, qui avait vu sa première passe tentée de la journée être interceptée, a contribué à cette poussée offensive en lançant une passe de touché de 25 verges à Félix Faubert-Lussier.

«C’est sûr que, en fin de demie, ça l’a complètement changé le momemtum sachant qu’on reprenait le ballon en revenant», a dit Richard par rapport à l’importance de ce jeu.

Faubert-Lussier abondait dans le même sens : «Je pense que ça leur a fait mal. Ils étaient quand même dans le match à 12-7. On a fait un jeu rapide et on les a surpris avec ça. Ça n’a pas dû leur faire du bien de rentrer au vestiaire quand que nous on avait le momentum

Mieux respirer

Le Vert et Or, qui aurait pu rejoindre le Rouge et Or et les Carabins de l’Université de Montréal au premier rang du classement avec un gain, a été incapable de s’inscrire au pointage en deuxième demie.

Cette victoire a donc permis à la formation de la Vieille Capitale de s’assurer d’entamer les séries éliminatoires devant ses partisans, le 7 novembre. Selon l’entraîneur-chef Glen Constantin, cette situation permettra à ses joueurs de mieux respirer en vue de leur dernier match de la saison régulière qui les opposera aux Redmen de McGill samedi prochain.

«On contrôlait notre destinée. On aurait aimé faire ça la semaine passée [contre les Carabins]. Ça n’a pas marché. Mais on s’est bien repris cette semaine et ça nous permet de respirer un petit peu mieux pour le reste de la saison», a-t-il indiqué.

En bref

Chez le Rouge et Or, Mathieu Betts n’est plus qu’à 1.5 sac du quart du record canadien qui est de 12.5. Contre le Vert et Or, il s’est illustré en en réussissant quatre. Un autre a été annulé en raison d’une pénalité appelée sur le jeu en question.

«La semaine prochaine, j’ai en tête d’avoir des sacs du quart, assure le principal intéressé. Peu importe que ce soit pour le record ou non, ça aide l’équipe quand la ligne défensive met de la pression et qu’elle réussit à frapper le quart-arrière.»