Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/forge/impactcampus.ca/wp-content/plugins/adrotate-pro/adrotate-output.php on line 690

Françoise Abanda était de retour sur le court central du PEPS, mercredi soir, pour y affronter l’Américaine Varvara Lepchenko. Les deux joueuses se sont livrées un duel de serveuses qui est allé du côté de la jeune Canadienne au terme d’une difficile bataille physique.

La Québécoise l’a emporté en trois manches de 5-7 7-5 6-4 contre la cinquième favorite du tournoi. Elle a réussi 74 % de ses premières balles de services, contre 72 % pour Lepchenko.

«La première manche a été serrée. J’ai essayé de rester concentré, de me ressaisir et de rester calme. Ç’a été vraiment une grosse bataille physique par moment. Je suis contente d’avoir bien servit. J’ai livré de bonnes performances», a commenté la 122e raquette mondiale.

L’opportunisme d’Abanda

La différence entre les deux joueuses s’est surtout faite au niveau des bris de services. Abanda a été plus opportuniste que son adversaire, la brisant trois fois en six occasions, dont trois en trois dans les deux dernières manches. Pendant ce temps, Lepchenko n’a profité que de deux de ses huit chances de briser.

La majorité de ces chances ont été offertes en première manche. Toutefois, après le bris de Lepchenko à sa sixième occasion dans la manche initiale, il aura fallu attendre le dernier point de la manche suivante avant de voir une autre joueuse recevoir une balle de bris. Il n’en fallait pas moins pour qu’Abanda force la tenue d’un troisième set.

Cette dernière manche a été un copier-coller de la deuxième. En avance 4-3, la joueuse de 20 ans a profité de sa première chance de briser pour s’offrir l’opportunité de servir pour le match. C’était avant que la tombeuse d’Aleksandra Wozniak lui serve la même recette après avoir effacé trois balles de match.

«À ce moment-là, je me suis dit que je devais vraiment terminer le match. Je n’ai pas pu le terminer à 5-3, mais je me suis dit de rester calme et concentré», a ajouté celle qui a finalement fermé les livres en brisant son adversaire pour la troisième fois du match.

Un premier quart de finale

Françoise Abanda devient donc la première Canadienne à atteindre les quarts de finale à Québec depuis Eugenie Bouchard en 2013. Elle affrontera au prochain tour la troisième favorite de la compétition, la Hongroise Timea Babos.

«C’est mon premier quart de finale de la WTA. Ça fait du bien de passer cette étape. Comme je l’ai déjà dit, Québec est vraiment un bon tournoi pour atteindre mon objectif de percer le top 100 d’ici la fin de l’année», a avoué la Québécoise déjà assurée d’obtenir son meilleur classement en carrière à la fin du tournoi.

La championne en titre se retire

Les mauvaises nouvelles s’accumulent du côté des organisateurs de la Coupe Banque Nationale. Après Eugenie Bouchard la semaine dernière, c’est au tour d’Océane Dodin de se retirer du tournoi.

Championne l’an dernier, la Française a frappé quelques balles en milieu d’après-midi avant de retraiter rapidement au vestiaire. Victime d’étourdissements, elle a abdiqué peu de temps avant son match de deuxième tour mercredi soir.

«J’étais un peu au courant, mais pas au point où elle serait obligée d’abandonner son match», a avoué le directeur du tournoi Jack Hérisset.

En début de semaine, la 48e raquette mondiale ne s’était pas présentée à la soirée des joueuses, qui consistait en un tour de bateau sur le Saint-Laurent. «Les médecins lui déconseillaient d’aller en bateau».

En 2014, la Française avait également eu des problèmes de vertiges. Les médecins lui avaient alors diagnostiqué une désynchronisation entre l’oreille interne et le cerveau. Elle avait toutefois déclaré le problème réglé dans une entrevue qu’elle avait accordée quelques mois plus tard à la Fédération française de Tennis.

Cependant, ce problème semble être revenu selon le manitou du tennis à Québec.  « Elle a cette maladie qui cause des manques d’équilibre suite à quelque chose situé dans l’oreille. Ça n’a pas de signe avant-coureur. Tout était beau en début d’après-midi », s’est-il désolé.

Un abandon coûteux

Lorsqu’elle a été obligée de se retirer, elle aurait également pleuré «toutes les larmes de son corps» d’après celui qui a dirigé 24 des 25 éditions du tournoi. Les conséquences pourraient être lourdes sur son classement. En plus de ne pouvoir défendre son titre, Dodin chutera de la 48e à la 62e position au classement de la WTA en raison de cette défaite par abandon.

Son adversaire, la qualifiée Américaine Caroline Dolehide, passera donc au prochain tour.

Les spectateurs ayant acheté un billet pour la voir en action obtiendront gratuitement une paire de billets pour la séance de leur choix, finale incluse.

 

Autres résultats de la journée

[4] Tatjana Maria (GER) défait Grace Min (USA)              6-1 6-1

[3] Timea Babos défait Naomi Broady (GBR)                     6-2 5-7 6-2

 

Horaire de jeudi sur le Court Banque Nationale

11h – Viktorija Golubic (SUI) c. Sachia Vickery (USA)

Suivi de [1] Timea Babos (HUN) / Andrea Hlavackova (CZE) c. Desirae Krawczyk (USA) / Jamie Loeb (USA)

15h – [7] Alison Van Uytvanck (BEL) c. Bianca Andreescu (CAN)

Suivi de [1] Lucie Safarova (CZE) c. Sofia Kenin (USA)

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/forge/impactcampus.ca/wp-content/plugins/adrotate-pro/adrotate-output.php on line 651