Le Rouge et Or n’a pas fait face à beaucoup d’opposition dans une victoire convaincante de 34-0 face aux Redmen de l’Université McGill, dimanche au Stade Telus-UL. Si la dernière partie de l’équipe avait été un spectacle plutôt tiède pour la foule réunie dans les estrades en pleine canicule, les 11 056 partisans présents ont pu cette fois apprécier plus de cohésion de la part de leurs favoris.

La défensive de Laval a écrit l’histoire de cette rencontre en réalisant neuf sacs du quart et six touchés de sureté, si bien que les Redmen affichaient un total de -2 verges gagnées à la mi-temps. Non seulement la défensive a-t-elle embouteillé McGill, mais elle est aussi responsable d’un peu plus du tiers des points.

« Sur des sacs, ça prend de la couverture, a mentionné l’entraineur Glen Constantin en point de presse d’après-match. On a fait de belles choses de ce côté-là. On avait l’opportunité de mettre de la pression à quatre, des fois à cinq. Ça a porté fruit. »

Le joueur de ligne défensive Mathieu Betts s’est par ailleurs approché du record d’équipe pour le nombre de sacs du quart en carrière avec 25,5. L’ancienne marque de 26,5 est détenue par Vincent Desloges, ayant terminé son parcours universitaire en 2014. Il s’est aussi approché de son propre record pour le nombre de sacs dans un match de 4, terminant la rencontre avec 3,5.

Une partie à sens unique

Le Rouge et Or a débuté son match en force avec deux sacs du quart effectués par Samuel Maranda-Bizeau, qui ont mené à deux touchés de sureté dès les deux premières séquences offensives des Redmen. Hugo Richard a ensuite rejoint Étienne Moisan laissé fin seul dans la zone des buts pour donner une avance de 11-0 aux locaux à mi-chemin au premier quart sur une passe de 30 verges.

La domination défensive de la formation lavalloise s’est poursuivie au deuxième quart alors que Vincent Lévesque a intercepté la passe du quart-arrière des Redmen, Frédéric Paquette-Perreault, après que le ballon ait ricoché sur les mains de son receveur. Le placement de 37 verges a toutefois été raté par le botteur David Côté.

La défensive des Redmen a mieux fait pendant le deuxième engagement, menottant la formation de Glen Constantin lors des 10 premières minutes. Une mauvaise pénalité pour contact illégal alors que le ballon avait été préalablement intercepté par McGill sur la séquence a toutefois conduit au second touché des locaux inscrit par Alexandre Savard sur un jeu court d’Hugo Richard. Cette situation a permis à Laval de retraiter au vestiaire avec une avance de 24-0 à la mi-temps.

Le troisième quart a été brouillon pour les deux équipes qui présentaient un jeu plutôt décousu, tant en offensive qu’en défensive. Le Rouge et Or a récupéré le ballon à la suite d’une échappée sur une remise du joueur de centre des Redmen tout près de la ligne de 40 verges, mais n’a su saisir cette chance de s’inscrire au pointage. Dès la reprise du jeu, la défensive a toutefois forcé un autre touché de sureté, portant la marque à 26-0, alors qu’il restait 4 :30 au tableau.

Le quatrième quart s’est déroulé sans histoire, la défensive des locaux se contentant de poursuivre son bon travail. David Côté s’est occupé de l’offensive en inscrivant deux placements de trois points.

En mode séries

En ce début de deuxième moitié de saison, l’entraineur-chef du Rouge et Or, Glen Constantin, se réjouit de la tenue de son unité défensive. « La semaine dernière, on a accordé cinq points. Cette semaine, c’est zéro. La défensive a fait de belles choses. On commence à voir une synergie. On est plus homogènes. »

Il observe une progression dans le jeu de son équipe, alors que les premiers matchs éliminatoires auront lieu le 4 novembre, le Rouge et Or étant déjà assuré d’y prendre part. « On s’est améliorés. Et il faut s’améliorer encore. On est vraiment satisfaits aujourd’hui. On a eu une grosse semaine de pratique, malgré qu’elle ait été écourtée. On joue vraiment à l’image de comment on travaille pendant la semaine et je pense qu’aujourd’hui, si on regarde la concentration qu’on avait, on a une performance améliorée. »

Le premier match entre Laval et McGill s’était terminé 50-14 en faveur de la troupe de Constantin. « La dernière fois contre McGill, on avait donné des points et beaucoup plus de verges. Je crois qu’aujourd’hui, on avait beaucoup plus le focus. »

« On va se mesurer à nous, conclut l’entraineur. On ne regarde pas l’adversaire. L’important c’est de jouer à notre niveau. »

Joueur suspendu

À la suite du match du 24 septembre contre les Stingers de l’Université de Concordia, le RSEQ a imposé une suspension d’un match à Kevin McGee en lien avec un plaquage controversé.

L’organisation du Rouge et Or a décidé de respecter la décision de la ligue et de réitérer « que jamais elle n’a encouragé, ni enseignée aux étudiants-athlètes de plaquer pour blesser », en indiquant être « très proactifs » à ce sujet.

La situation avait été exposée par le joueur des Stingers en question, Trenton Miller, dans une vidéo partagée sur les médias sociaux. Blessé par un plaquage à la tête, son témoignage a été vu près de 70 000 fois.