Les Marauders de McMaster ont l’avantage d’évoluer à 45 minutes de Toronto, soit à Hamilton. Mercredi, les réservistes ont rejoint l’équipe pour donner de l’opposition aux partants. Leur mission? Imiter les tendances dévoilées sur vidéo par le Rouge et Or. 

David Rémillard

Les 90 joueurs formant le club de football de l’Université McMaster étaient au Varsity Stadium de l’Université de Toronto ce matin. Et les réservistes de l’équipe de développement ont mis la main à la pâte pour ce troisième entraînement de l’équipe cette semaine.
Ils ont passé la matinée à imiter le mieux possible les séquences défensives et offensives du Rouge et Or de l’Université Laval. «Ils nous ont donné un très bon aperçu de ce qui nous attend», s’est réjouit Stefan Ptaszek, entraîneur-chef des Marauders. «Ils ont joué un rôle clé. C’était une journée spéciale de revoir tous les gars.»
À l’inverse, Ptaszek est convaincu que le Rouge et Or sera tout aussi bien préparé. «Rien de ce que nous ferons sur le terrain va les surprendre. C’est une équipe extrêmement bien entraînée. Ils seront prêts. L’équipe qui exécute le mieux aura la chance de mettre la main sur le trophée.»
Même son de cloche chez le quart-arrière vedette de cinquième année, Kyle Quinlan. «Ils ont une très bonne défensive. L’équipe de développement nous a donné une bonne idée de la défensive de Laval. C’est très bon pour nous.»
Zone de confort
Même s’il y a fort à parier que la foule ontarienne sera derrière les Marauders de McMaster, Stefan Ptaszek refuse d’adopter une philosophie de match à domicile. «Nous sommes à l’étranger. Il y a des distractions sur le campus, certaines bonnes, mais nous avons le sentiment que nous sommes isolés et c’est ce que nous voulions.»

Le Rouge et Or foulait le terrain à 11h30 mercredi matin. Surveillez les mises à jour du blogue.