La formation masculine de soccer accueillait les Patriotes de l’Université de Trois-Rivières dimanche après-midi pour disputer le championnat québécois. Les visiteurs ont eu besoin des tirs de barrage pour repartir avec le trophée. Les Lavallois obtiennent tout de même leur billet pour le championnat canadien, mais comme équipe hôtesse et non comme tête de série.

Raphaël Bergeron-Gosselin

Vendredi soi r, le Rouge et Or a connu sa pire sortie de la saison en arrachant une vic­toire de 1 à 0 au Stingers de Concordia, en demi-finale. Les Montréalais étaient pourtant classés au quatrième rang de la ligue et avaient subi un lourd revers de 7 à 2 contre les La­vallois cinq jours auparavant. Cette victoire leur permet­tait tout de même d’accéder à la finale.

Les filles ont joué un excel­lent match contre les Carabins, mais ont dû s’avouer vaincues 1 à 0. Les Carabins étaient classées premières, tandis que Laval était au quatrième rang. Cette défaite a donc mis fin à la saison des femmes.

La finale

Les Patriotes se sont pré­sentés au Stade Telus de l’Uni­versité Laval sans complexe et cela s’est transposé sur le terrain. En première demie, les deux équipes étaient plus conservatrices en ne cadrant aucun tir d’un côté comme de l’autre. C’est en deuxième moitié de rencontre que le jeu s’est ouvert.

Les Patriotes ont ouvert la marque à la 61e minute, mais le Rouge et Or a répliqué à peine douze minutes plus tard. Ce pointage a perduré jusqu’à la toute fin du temps réglemen­taire et des deux périodes de prolongation. Les tireurs tri­fluviens ont été plus opportu­nistes en remportant les tirs de barrage 3 à 2.

Championnat canadien

Le Rouge et Or se prépare tout de même pour entamer le championnat canadien du 8 au 11 novembre, car l’équipe hô­tesse reçoit automatiquement son laissez-passer. L’entraî­neur Samir Ghrib aurait clai­rement préféré se présenter comme équipe championne, mais la performance de son équipe ne l’inquiète pas. «S’ils se présentent comme ça au championnat canadien, ils vont être prêts, peu importe l’adver­saire», a-t-il expliqué.

Dans son histoire, la formation masculine n’a remporté qu’un seul championnat national et c’était en 2009, à l’Université Trinity Western. Rappelons que l’an dernier, le Rouge et Or a été exclu des séries pour avoir aligné un joueur inadmissible.