Les Remparts avaient un voyage de deux rencontres sur la route cette semaine. Dans les deux occasions, ils en sont sortis vainqueurs, ce qui leur permet de poursuivre leur série de victoires à quatre.

Mathieu Turgeon

Le voyage des Remparts commençait vendredi, à Baie-Comeau, avec un match contre le Drakkar. Il aura fallu attendre en deuxième période pour voir un but et il est venu du bâton de Petr Straka du Drakkar. Dix minutes plus tard, Jérémy Beaudry a créé l’égalité avec son 15e de la saison. En troisième, les Remparts ont enchaîné trois buts en neuf minutes. Ryan Culkin, Jérémy Beaudry et Kurt Etchegary donnaient donc une avance de 4-1 aux Remparts avant de voir Jérémy Grégoire tenter une remontée avec deux buts en dix-sept secondes en fin de période. Le temps a toutefois manqué aux locaux qui ont vu les Remparts l’emporter 4 à 3.

Pour terminer la semaine, Québec visitait l’Océanic à Rimouski, dimanche après-midi. Les Diables rouges ont d’ailleurs été les premiers à s’inscrire au tableau d’affichage avec le troisième de la saison d’Alexandre Boivin. La réplique de l’Océanic ne s’est pas fait attendre, puisqu’il n’aura fallu que 57 secondes à Peter Trainor pour créer l’égalité. En deuxième période, Rimouski a pris les devants 2-1 quand Alexis Loiseau a déjoué Zachary Fortin qui défendait la cage des Remparts. Adam Erne a ramené les deux équipes à la case départ en inscrivant son 23e but de la présente campagne en milieu de troisième, forçant ainsi la prolongation. Les cinq minutes de temps supplémentaires ne faisant pas de maître, les tirs de barrage ont été nécessaires. Dans les cinq premières vagues, les deux gardiens ont cédé deux fois. Lors de la sixième ronde, Zachary Fortin a stoppé Frédérik Gauthier. Il en venait donc à Frédéric Bergeon de déjouer Robin Gusse pour prolonger la série de victoire des Remparts et il n’a pas raté sa chance. Dans la victoire, Fortin a arrêté 40 des 42 tirs auxquels il a fait face.

Des victoires qui rapportent

Ces deux victoires permettent aux Remparts de gagner un autre échelon au classement général. Ils sont maintenant au cinquième rang avec un défi de taille puisque c’est le Drakkar qui trône au quatrième rang avec neuf points d’avance. Baie-Comeau a toutefois joué deux parties de plus que Québec.

Cette semaine, la troupe de Patrick Roy recevra l’Armada de Blainville-Boisbriand mardi, avant de se rendre en Abitibi pour affronter Rouyn-Noranda vendredi et Val-d’Or samedi.