Meneurs au classement avant la dernière compétition de la saison, les hommes ont terminé de la plus belle des manières, en raflant pas moins de cinq des six places sur le podium des deux descentes de slalom géant. La formation masculine de ski alpin a ainsi mis la main sur une deuxième bannière consécutive du RSEQ.

L’épreuve, qui se tenait jeudi et vendredi dernier à la Station touristique Stoneham, se voulait l’ultime étape de la campagne, soit le Championnat universitaire du RSEQ. Une compétition relevée qui a opposé des représentants d’universités de l’Alberta, de l’Ontario et du Québec.

L’étudiant-athlète de quatrième année, Simon-Claude Toutant, est monté deux fois sur la plus haute marche du podium. Il s’agissait de ses deux premières victoires de l’année. Jeudi dernier, il a devancé le représentant de l’Université de Calgary, Keegan Sharp et son coéquipier, Adam Lamhamedi. Le lendemain, le podium était entièrement aux couleurs lavalloises puisque Jean-Christophe Allard est venu se glisser entre Simon-Claude et Adam.

« C’est la profondeur et la force de nos athlètes, qui sont confiants et dominants, qui a fait la différence, a dit l’entraîneur-chef Sven Pouliot, à l’issue de la compétition. Ils cherchent à devenir meilleurs individuellement, mais beaucoup en équipe aussi. Ils s’entraident beaucoup dans tous les facteurs. »

Les frères Lamhamedi à l’honneur

Avec six podiums, dont trois victoires, en huit courses, Adam Lamhamedi a été sacré champion individuel du RSEQ. « L’an dernier, j’ai mené au classement une bonne partie de la saison, mais je m’étais fait dépasser à la fin. Cette année, j’ai été capable, avec quelques courses stratégiques et de la constance, de garder le titre de meneur. Je suis vraiment content d’avoir atteint cet objectif, c’est un de mes meilleurs exploits », se réjouit Adam.

Samuel Lamhamedi, son frère, a quant à lui été récompensé du titre de recrue de l’année pour sa cinquième place sur le circuit cette saison.

Pour la saison prochaine, les frères, Marocains d’origine, sont engagés dans les qualifications pour les Jeux olympiques de 2018 à PeyongChang en Corée du Sud. « C’est certain que le circuit RSEQ, c’est quelque chose à laquelle on va participer quand on va être présents dans le secteur. Mais ultimement, mon frère et moi, on s’est vraiment fixé l’objectif de participer aux Jeux », explique le skieur étoile du Rouge et Or.

Moins de réussites chez les filles

Frédérique Nolin a été la plus constante avec une septième place jeudi et une huitième place vendredi. « C’est sûr qu’on aimerait ça compétitionner pour la bannière des filles, mais on avait seulement trois filles universitaires cette année », explique Sven Pouliot.

Du côté féminin, le titre provincial a été remporté par les Carabins de l’Université de Montréal.