Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/forge/impactcampus.ca/wp-content/plugins/adrotate-pro/adrotate-output.php on line 699

Le Rouge et Or n’a eu besoin que de deux minutes pour marquer 21 points et sceller l’issu du match l’opposant aux Redmen de l’Université McGill dimanche après-midi au Stade TELUS-Université Laval.

Antony Dufour a donné le ton à la rencontre en retournant le botté d’envoi sur 96 verges. Une course qui s’est terminée dans la zone des buts. Non seulement content de donner l’avance au sien, Antony s’est dit soulagé d’avoir marqué son premier touché cette année.

« Je suis content. Depuis le temps qu’on travaille, ça fait du bien pour vrai. Aller dans la zone de buts pour la première fois de l’année, je le visualisais dès le départ. On avait un bon schéma de bloc pour compter et ça a vraiment marché. C’est un beau travail d’équipe, même si le touché est inscrit à ma fiche », a-t-il indiqué après la rencontre.

Les Lavallois ont mis très tôt de la pression sur l’offensive montréalaise et cela a porté fruit. Le demi de coin, Alex Hovington a intercepté une passe du quart-arrière de McGill, Frédéric Paquette-Perrault, à la ligne de 45 dès la première possession de ballon des visiteurs. Il en a profité pour filer tout droit en direction de la zone payante.

La séquence dominante de Québec ne s’est pas arrêtée là. Les rouges ont profité des bévues du retourner de bottés de leurs adversaires qui n’a visiblement jamais contrôlé le ballon sur la séquence. C’est Dan Tshiamala qui a recouvert le ballon à la ligne de 2 pour permettre à Hugo Richard de confirmer les points supplémentaires au tableau en courant jusque dans la zone des buts quelques instants plus tard.

Aux souvenirs de Glen Constantin, à la barre de l’équipe depuis 16 saisons, il n’est jamais arrivé au Rouge et Or de marquer autant de points en si peu de temps en début de rencontre. Fait important, les trois touchés ont été marqué sans que le quart arrière, Hugo Richard n’ait tenté de passe. Il s’agit d’une belle façon d’amorcer la rencontre, un beau bonus selon l’entraîneur-chef et le coordonnateur offensif.

« C’est sur que c’est excitant pour toute l’équipe de commencer avec un touché sur le botté d’envoi. Il n’y a rien de plus électrisant dans un match de foot. Que notre défensive revienne avec une interception et ensuite un autre revirement. Chapeau aux unités spéciales et à la défensive », soutient le coordonnateur offensif, Justin Éthier.

Toutefois ce dernier croit qu’il reste beaucoup de travail à faire avant d’attendre la parfaite exécution. « Je mentirais de dire que je suis complètement satisfait. Il faut être un peu plus constant. C’est tout le temps des petites affaires. Il faut jouer tout le monde ensemble. Parfois, c’est une mauvaise protection. Parfois, c’est une mauvaise lecture du quart-arrière. Parfois, c’est un receveur. Il faut juste arriver et que les 12 jouent ensemble », explique-t-il.

Fin de match à sens unique

En avance 33-9 après 30 minutes de jeu, le Rouge et Or n’a pas donné la chance aux Redmen de revenir dans le match, contenant leur ligne offensive. L’attaque lavalloise n’a pas pour autant épargné les visiteurs.

Vincent Alarie-Tardif a creusé l’avance des siens avec une course de cinq verges. Marc-Olivier Simard a signé la deuxième interception payante du match en ramenant le ballon sur 33 verges.

Finalement, avec un peu moins de quatre minutes à faire à la rencontre, Samuel Chenard a repéré Marc-Antoine Pivin dans la zone des buts. Il s’agissait de son deuxième majeur de la rencontre. Les autres points du Rouge et Or proviennent de deux placements de Dominic Lévesque et de trois touchés de sûreté accordés par McGill.

Quant aux Redmen, leurs neuf points ont été inscrits par le botteur, Findlay Brown, qui a réussi trois placements.

Dans la victoire, Hugo Richard a bien fait. Il a prouvé sa mobilité en esquivant à plusieurs reprises la couverture. La séquence qui a mené au quatrième touché en est la preuve. Richard a évité pas moins de quatre plaqués avant de rejoindre Marc-Antoine Pivin, sans couverture.

Congé bien mérité

La formation lavalloise profitera d’un weekend de repos la semaine prochaine, un congé qui arrive au bon moment, juste avant le match revanche à Montréal.

« On aime beaucoup ça. C’est bon pour tout le monde. On peut refocuser sur ce qu’on a à faire, regarder sur quoi qu’on doit travailler pour la dernière partie de la saison. Évidemment, il y a un gros match qui suit contre Montréal. C’est apprécié des entraîneurs, c’est une bonne chose », confie Justin Éthier.

Les Lavallois se déplaceront vers Montréal le 15 octobre afin d’y affronter les Carabins, un match crucial pour le classement du RSEQ. La dernière rencontre à domicile de la saison régulière 2016 aura, quant à elle, lieu le 23 octobre prochain à compter de 13 h. Le Rouge et Or affrontera les Gaiters de Bishop’s.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/forge/impactcampus.ca/wp-content/plugins/adrotate-pro/adrotate-output.php on line 660