Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/forge/impactcampus.ca/wp-content/plugins/adrotate-pro/adrotate-output.php on line 690

Les séries éliminatoires commençaient vendredi soir pour les équipes du Rouge et Or. La formation féminine de volleyball recevait alors la visite des Martlets de McGill au PEPS dans un match de demi-finale.

Les athlètes de l’Université Laval ont finalement remporté cette partie, puis celle du lendemain pour balayer les honneurs de cette confrontation. Elles accèdent ainsi à la finale.

Les Lavalloises ne semblaient pas dans le coup au premier set du premier affrontement. Leurs adversaires en ont profité pour prendre une confortable avance de 16 à 5 à la mi-manche. Bien que les protégées d’Olivier Caron aient inscrit quelques précieux points, ceux-ci n’ont pas suffi pour aller chercher la manche. McGill a pris l’avance dans cette rencontre avec le premier gain.

« Dans le premier set, c’était des individus qui jouaient au volleyball. Il n’y a personne qui s’entraidait, qui jouait une avec l’autre, explique l’entraîneur-chef, Olivier Caron. Ça paraissait dans l’échauffement. Les filles étaient mêlées. Elles étaient nerveuses probablement. »

Le Rouge et Or a semblé reprendre ses esprits pendant la pause entre les deux manches. Les Lavalloises sont revenus plus énergiques, les échanges étaient plus longs et les points se faisaient plus nombreux pour les locales.

« On n’a pas changé grand-chose. Elles se sont mises à bien servir, à bien recevoir et le résultat est arrivé. On se concentrait plus sur notre tâche », raconte le pilote de l’équipe.

Second souffle

La performance des étudiantes-athlètes de l’Université Laval au troisième set a réveillé la foule. Dès que leurs adversaires tentaient de creuser l’écart, les Lavalloises inscrivaient un point important qui les ramenait dans le match. Alyssa Fields-Bouchard a multiplié les attaques marquantes pour donner les devants aux siennes pour la première fois de la manche. Le train lavallois s’est alors mis en marche, ayant pour objectif de tout détruire sur son passage. Le Rouge et Or a fait comprendre à son adversaire pourquoi il avait l’avantage du terrain. La marque finale de cette manche : 25-16.

Les soucis du début de la rencontre n’ont pas hanté la troupe d’Olivier Caron, qui n’a pas laissé beaucoup de chances à son adversaire.

La cinquième et ultime manche n’a pas été facile pour le Rouge et Or, qui tentait de s’imposer en fin de rencontre. C’est finalement après deux points de match que le Rouge et Or est arrivé à vaincre son adversaire.

De retour en finale

La deuxième rencontre entre les deux équipes n’a pas été aussi longue que la première. Les Lavalloises ont disposé rapidement des Martlets, qui devaient remporter ce match si elles souhaitaient poursuivre leur saison. Après trois manches, l’issue du match était scellée et le gagnant de la demi-finale était déterminé.

L’entraîneur-chef était fier de ses ouailles qui ont livré toute une performance à Montréal, samedi soir. « On a mis beaucoup de pression sur notre adversaire. Chaque fois qu’elles faisaient quelque chose, les filles leur répondaient », raconte-t-il.

Il s’agit d’un retour en finale pour le Rouge et Or, qui n’y était pas parvenu l’an dernier. Pour renouer avec le titre québécois, les protégées d’Olivier Caron devront vaincre la meilleure équipe du circuit, les Carabins de Montréal, qui ont également balayé le Vert & Or de Sherbrooke.

« C’est une grosse équipe. On n’a pas été capable de les battre cette année. Mais, on ne jouait pas comme cette fin de semaine. On va tout donner », indique le pilote des Lavalloises.

La finale s’amorcera le samedi 4 mars à Montréal, qui possède l’avantage du terrain en vertu du classement de la saison régulière. Les deux équipes s’affronteront pour la seconde fois à l’Amphithéâtre Desjardins-Université Laval le 10 mars.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/forge/impactcampus.ca/wp-content/plugins/adrotate-pro/adrotate-output.php on line 651