Charles Philibert-Thiboutot a remporté un premier titre national en carrière, samedi, au Championnat universitaire canadien à Edmonton. En plus de sa médaille d’or au 1500 m, il s’est payé une médaille d’argent au 3000 m pour ainsi procurer deux des trois podiums de la fin de semaine pour le Rouge et Or.

Après avoir raté le rendez-vous de fin de saison du Sport interuniversitaire canadien (SIC) l’an dernier en raison d’une blessure au tendon d’Achille, le coureur de 23 ans ne voulait pas décevoir cette année. « Je visais le doublé, donc vendredi soir j’étais un peu déçu », a-t-il avoué à propos de sa deuxième place au 3000 m. « J’avais connu une bonne course, mais je me suis fait dépasser dans les derniers 30 m. J’ai utilisé ça pour me reprendre au 1500 m et, samedi, c’est moi qui la voulais le plus. Un premier titre canadien, c’est assez incroyable. »

Philibert-Thiboutot a d’ailleurs devancé Ross Proudfoot de Guelph – qui l’avait battu au 3000 m – avec une confortable avance de plus d’une seconde et demie. Il a ainsi mieux fait qu’au championnat de 2012 où il avait également remporté deux médailles, une d’argent (1500m) et une de bronze (1000m).

« Il s’agit d’un très bel accomplissement de la part de Charles, lui qui avait plusieurs fois pris le deuxième ou troisième rang à l’échelle nationale. Il peut être fier de sa première médaille d’or nationale. Cela va notamment contribuer à augmenter sa confiance lors de ses prochaines compétitions », s’est réjoui l’entraîneur-chef du club Félix-Antoine Lapointe.

Il accompagnera justement Philibert-Thiboutot aux mondiaux universitaires de cross-country qui auront lieu en Ouganda le 22 mars prochain. « C’est une étape en vue d’une qualification éventuelle aux Jeux du Commonwealth, donc j’augmente mon volume d’entrainement », explique l’athlète qui en était à son avant-dernière saison avec le Rouge et Or. « Je vais être prêt. »

 

St-Pierre n’est pas en reste

L’autre médaille du Rouge et Or à Edmonton a été remportée par Marie-Colombe St-Pierre. La recrue a conclu une saison exceptionnelle en empochant la médaille de bronze au 300 m. Son temps de 39.08 constitue un nouveau record du club lavallois (qu’elle avait établi à 39.31 plus tôt cette saison) et l’a placée à 0.04 seulement de la médaille d’argent. « Sa première saison confirme qu’elle a les outils pour grandement contribuer à la progression de l’équipe féminine dans les prochaines années », a affirmé Félix-Antoine Lapointe.

 

Pas les résultats attendus par équipe

En tout et partout, les formations masculine et féminine ont pris respectivement le 7e et 15e rang de la compétition. « Cela constitue une petite déception », a expliqué Lapointe dans un courriel. « Quelques performances en dessous des attentes dans les épreuves de relais expliquent notamment les classements. »

Une exception : la sixième place surprise du relais 4 x 800 m féminin qui a battu le record du Rouge et Or avec un temps de 9:08.99. Les autres performances dignes de mention sont celles de Philippe Jean qui a pris le quatrième rang au lancer du marteau, son meilleur résultat sur la scène nationale, et celle de Dominic Allard qui a égalisé son propre record d’équipe au 60 m en 6.85, bon pour la sixième place.