En premier lieu, les Diables rouges ont finalement dompté leur bête noire, les Tigres de Victoriaville, mercredi dernier à l’Amphithéâtre Gilbert-Perrault. Peut-être même dégriffé : ils ont remporté les honneurs avec une écrasante victoire de 10-0, mettant fin à une séquence de trois défaites contre cette équipe cette année. Les Remparts ont inscrit quatre buts en première période. Jonathan Audy-Marchessault (30e) a ouvert le bal. Par la suite, Joël Champagne (21e), Alexandre Grenier (6e) et Axel Rioux ont marqué en l’espace de deux minutes, metta fin à la soirée de travail du gardien des Tigres, Antonio Mastopietro. La deuxième fut sans histoire avant de revoir la machine rouge à l’œuvre en troisième, enfilant six buts sans réplique. Vincent Barnard (15e), Frédéric Roy (17e) sur le seul avantage numérique de la rencontre des visiteurs, Audy-Marchessault (31e), Joé Dubé (12e), Ryan Bourque (24e) et Ryan Culkin (3e) a porté l’insulte à l’injure. Louis Domingue a été parfait, bloquant 28 rondelles dans ce match.

Vendredi fut par contre une tout autre histoire, alors que les hommes de Patrick Roy se sont fait jouer le même tour qu’à Victoriaville avec leur autre bête noire, le Junior de Montréal. Ils ont encaissé un revers de 1-0 pour leur troisième défaite de la saison contre Louis Leblanc et sa bande au Colisée Pepsi. Trevor Parkes a été le seul marqueur de la rencontre, déjouant Louis Domingue avec neuf minutes à faire en première période. Les Remparts ont été incapables de marquer en avantage numérique, faisant chou blanc à cinq reprises dans la rencontre. Le gardien du Junior, Jean-François Bérubé a arrêté 26 rondelles, méritant du même coup la première étoile de la rencontre.

Au lendemain de cette défaite, les Remparts recevaient les Olympiques de Gatineau pour clôturer cette semaine. Les protégés de l’entraîneur-chef Patrick Roy se sont bien ressaisis et ont remporté ce match au compte de 6-3 devant leurs partisans. Jonathan Audy-Marchessault (32e), Joé Dubé (13e), Martin Lefebvre (10e), Ryan Culkin (4e), Frédéric Roy (18e) et Tomas Fillipi (24e) ont été les marqueurs chez les locaux. La réplique du côté des Olympiques est venue de Christian Ouellet, Jean-Gabriel Pageau et de Nicolas Deslauriers. Jimmy Appleby a arrêté 24 lancers dans cette victoire, où l’avantage numérique a encore une fois fait défaut. Seulement cette semaine, les Remparts ont capitalisé une seule fois sur neuf occasions.

Les Remparts profiteront de presque une semaine de congé avant de renouer avec l’action vendredi et samedi contre les MAINEiacs de Lewiston à l’Androscoggin Bank Colisée de Lewiston. Ceux-ci sont sur une bonne séquence, ayant remporté leurs cinq derniers matchs et huit de leurs 10 derniers.